Multiactif

Annonce de la politique du FOMC – En attente

Le FOMC des États-Unis a laissé la fourchette cible des fonds fédéraux inchangée pour une deuxième réunion consécutive, quelques modifications seulement ayant été apportées à l’énoncé de politique.
Janvier 2020

Le Federal Open Market Committee (FOMC) des États-Unis a laissé la fourchette cible des fonds fédéraux inchangée pour une deuxième réunion consécutive, quelques modifications seulement ayant été apportées à l’énoncé de politique. Comme prévu, l’évaluation économique a fait état de dépenses moins robustes du côté des ménages : celles-ci sont en effet passées de « solides » à « modérées ». Fait intéressant, lors de la discussion sur les raisons pour lesquelles la politique monétaire actuelle était appropriée, le FOMC a déclaré que grâce à celle-ci, l’inflation renouera avec sa cible symétrique de 2 % plutôt que d’avoisiner cette dernière. Lorsqu’on lui a posé des questions à ce sujet lors de la conférence de presse, le président du FOMC, Jerome Powell, a répondu que ces propos visaient à éviter toute fausse interprétation selon laquelle le FOMC était en quelque sorte à l’aise avec le fait que l’inflation soit légèrement inférieure à 2 %.

Des rajustements techniques ont été apportés à d’autres taux directeurs; le taux d’intérêt sur les réserves excédentaires et le taux de rachat inversé à un jour ont tous deux été relevés de 5 points de base (pdb) pour s’établir à 1,60 % et à 1,50 %, respectivement (la fourchette cible des fonds fédéraux reste entre 1,50 % et 1,75 %). Vu les perturbations sur les marchés du financement à un jour en septembre dernier, le FOMC a réduit ces taux de 5 pdb supplémentaires lorsqu’ils ont diminué d’un quart de point. Depuis, les opérations de pension sur titres et achats réguliers de bons du Trésor ont réglé le problème sous-jacent (rareté des réserves), comme en a témoigné la relative accalmie des marchés à la fin de l’exercice. En effet, les fonds fédéraux se négocient plus près de la partie inférieure de leur fourchette depuis peu, ce qui indique que la baisse de 5 pdb était appropriée.

En ce qui a trait à l’examen du cadre de politique monétaire, M. Powell a déclaré que le dévoilement de mi-exercice respecte l’échéance fixée. En ce qui concerne la croissance économique mondiale, il a indiqué qu’un « optimisme prudent » pourrait être de mise, car les facteurs ayant causé un ralentissement du rendement l’an dernier (p. ex., la guerre commerciale) ont peut-être fait leur temps ou ont déjà atteint un sommet. Cependant, il subsiste encore beaucoup d’incertitudes quant à la politique commerciale à l’échelle mondiale.

Divulgations

BMO Marchés des capitaux est une appellation commerciale utilisée par BMO Groupe financier pour les activités de services bancaires de gros de la Banque de Montréal. Les opinions et les points de vue exprimés dans ce document ne reflètent pas nécessairement ceux de BMO Groupe financier ou de ses sociétés affiliées. Les renseignements, estimations et prévisions qui figurent dans le présent document sont tirés de sources considérées comme fiables; nous ne pouvons toutefois pas en garantir l’exactitude.

Articles sur des sujets connexes

No posts matching your criteria