Titres à revenu fixe

Les trois plus grands problèmes de vos clients et une solution toute simple

Pour relever les véritables défis que posent le risque de longévité, la volatilité des marchés et la faiblesse persistante des taux, Udaya Ratnayake, vice-président et gestionnaire de portefeuille à BMO Nesbitt Burns, adhère à une philosophie simple et veille à ce que ses clients se concentrent sur ce qui revêt la plus grande importance.
Juillet 2018

Udaya Ratnayake

CFA, M.A., vice-président et gestionnaire de portefeuille, BMO Nesbitt Burns

Lire la biographie

Pour relever les véritables défis que posent le risque de longévité, la volatilité des marchés et la faiblesse persistante des taux, Udaya Ratnayake, vice-président et gestionnaire de portefeuille à BMO Nesbitt Burns, adhère à une philosophie simple et veille à ce que ses clients se concentrent sur ce qui revêt la plus grande importance.

 

Composer avec le risque de longévité

Le plus grand défi auquel font face les investisseurs est le risque de voir leurs économies s’épuiser de leur vivant. Il est inquiétant de constater que bon nombre d’entre eux n’ont pas pris conscience de ce risque. Plusieurs personnes dans mon entourage se fient encore à l’âge qu’avait leur grand-père à son décès (63 ans, par exemple) pour estimer leur propre espérance de vie. À l’heure actuelle, une personne âgée de 60 ou 70 ans qui possède un million de dollars en épargnes doit tout de même intégrer une composante de croissance à son portefeuille de placements. C’est à la lumière de ces facteurs que se pose le plus grand défi auquel je suis confronté : amener mes clients à faire face à la réalité. Mon rôle est d’aider mes clients à garder une vision à long terme dans une conjoncture de marché très difficile.

Pour y arriver, je crée des portefeuilles qui sont plutôt diversifiés selon plusieurs catégories d’actif et qui ne sont pas fortement volatils. L’objectif n’est pas de tenter de réaliser des rendements exceptionnels, mais plutôt d’aider nos clients à garder une tranquillité d’esprit. Les marchés peuvent être imprévisibles et les manchettes sèment le chaos; nous contrôlons ce que nous pouvons, comme la sélection de solides titres sous-jacents. En fait, lorsque je souscris un titre, je porte généralement une plus grande attention à son potentiel de baisse.

Tous les conseillers sont confrontés à une même réalité : personne n’aime perdre de l’argent. Point final. Il est difficile d’annoncer à client : « l’indice a reculé de 20 %, mais vous n’avez perdu que 10 %. »

À mon avis, la pire approche possible est de faire subir à un client des turbulences qui suscitent l’angoisse et qui peuvent l’inciter à retirer les sommes qu’il a investies dans un contexte de marché défavorable. Cette situation est particulièrement préoccupante aujourd’hui, par exemple, pour les clients qui approchent de la retraite et qui peuvent espérer vivre encore 30 ans alors que les coûts des soins de santé et d’hébergement pour les aînés ne cessent de grimper. De toute évidence, leur épargne ne suffira pas. Il s’agit d’une inquiétude légitime. Voilà la raison pour laquelle il importe d’aider les investisseurs à ne pas se laisser distraire par le court terme.

 

Demeurer souple

Le krach boursier de 2009 m’a fait comprendre que je préférais avoir plus de contrôle – et de souplesse – tant sur le plan des décisions de placement que de la personnalisation du portefeuille. J’ai donc entamé ma transition vers un modèle de gestion discrétionnaire à honoraires. Aujourd’hui, près de la moitié des familles et des sociétés fermées qui composent ma clientèle me confient personnellement la gestion de leur portefeuille. Mon entreprise nous donne encore plus de souplesse, à moi et à mes clients, en nous permettant d’employer diverses plateformes et en ne contraignant pas les investisseurs à se contenter d’un seul style ou d’une stratégie en particulier. Les clients choisissent la manière dont leur argent est géré.

Dans le cadre du programme de comptes Gestion Professionnelle BMO Nesbitt Burns, une offre de services de gestion discrétionnaire, je prône une approche équilibrée et ajuste la répartition de l’actif selon les besoins des clients. Par exemple, un client âgé de 40 ans a généralement besoin d’une plus grande composante en actions qu’un septuagénaire. J’effectue la majeure partie de la sélection des actions nord-américaines, en me fondant sur les analyses de placement de calibre mondial menées par ma société, par d’autres fournisseurs et par BMO Marchés des capitaux, ainsi qu’en m’appuyant sur toutes les autres ressources auxquelles j’ai accès, et ce, afin de m’aider à orienter les décisions que je prends au nom de mes clients. Ma maîtrise en économie et mon titre d’analyste financier agréé (CFA) m’aident à analyser le bilan d’une société pour tenter d’évaluer les risques potentiels qu’elle présente.

À l’inverse, je ne ferai pas l’acquisition d’une position pour laquelle je ne peux pas faire un suivi et que je n’ai pas analysée en profondeur. Par exemple, je n’investirai pas dans une action australienne individuelle, étant donné que je ne me trouve pas sur le terrain et que je n’ai pas accès à la presse locale. Si je souhaitais investir au Royaume-Uni ou détenir davantage de placements en Europe, au Japon ou sur les marchés émergents, j’aurais recours à un fonds commun de placement ou à un fonds négocié en bourse pour combler ce besoin. Ma philosophie est de me concentrer sur ce qui fait ma force. De la même façon, je compte sur des spécialistes pour faire ce en quoi ils excellent, comme opérer sur les marchés des titres de créance internationaux.

Les titres à revenu fixe posent deux défis : si les taux augmentent et si les obligations à duration longue deviennent plus abordables, vous perdrez de la valeur. Si la qualité du crédit diminue, vous en sortirez aussi perdant.

Les défis des titres à revenu fixe

Les titres à revenu ont été un sujet complexe pour les conseilleurs, car ils n’ont pas beaucoup contribué au rendement global des portefeuilles équilibrés dans les dernières années. Je reste prudent à l’égard des développements politiques et des autres événements macroéconomiques qui échappent à notre contrôle et qui peuvent accroître la volatilité sur les marchés boursiers ainsi qu’influer sur les taux d’intérêt. Si les taux d’intérêt augmentaient et avaient un effet défavorable sur les obligations à duration longue, nous perdrions de l’argent. De tels événements pourraient en quelque sorte miner la qualité du crédit.

Dans l’ensemble, il est important de protéger dès maintenant les portefeuilles des clients en adoptant une approche tactique et stratégique ainsi qu’un mécanisme de protection servant de couverture contre les baisses de qualité du crédit et les pertes de valeur imputables à la duration. Il faut aussi aborder la question de l’ampleur du placement à réaliser. Si vous créez un portefeuille de titres à revenu fixe, surtout en investissant dans des obligations de sociétés, vous devez le diversifier afin d’éviter les risques liés aux émetteurs, ce qui représente tout un défi pour les équipes de conseillers, pour qui le temps pourrait finir par manquer.

Compte tenu des éléments de risque et de la difficulté qu’on éprouve à assurer une stabilité et un rendement attrayant, nous misons sur des solutions éprouvées comme le Fonds d’obligations mondiales à rendement absolu BMO Gestion d’actifs. Ce fonds affiche une duration très courte, ne présente aucune contrainte et fait preuve de souplesse dans sa manière d’investir et dans les marchés auxquels il s’expose. Cette approche crée un sentiment de sécurité, en particulier lorsqu’il faut composer avec des marchés instables.

 

Une portée considérable

J’ai la chance d’avoir des clients qui me font confiance depuis plus de 20 ans. Je crois que cette fidélité témoigne en grande partie de mon engagement et de mon approche fiduciaire : mes clients savent que je ferai de mon mieux pour répondre à leurs besoins en toute circonstance et que je fais véritablement passer leurs intérêts avant les miens ou ceux de ma société. J’ai une excellente équipe et des collègues avec qui je peux partager des idées, ce qui aide chacun d’entre nous à ajouter de la valeur aux relations que nous entretenons avec nos clients.

Au fil des ans, j’ai constaté que je travaille bien avec les clients qui partagent ma vision. Mon approche est assez prudente et je n’aime pas faire appel à l’effet de levier. Je m’entends bien avec les personnes qui présentent ce profil de risque. En fait, si je rencontrais un client potentiel qui souhaiterait dégager un rendement sur le capital investi qui me paraît irréaliste, je l’inciterais à se trouver un autre conseiller.

Je ne considère pas mes clients comme des « comptes », mais comme des personnes ayant des objectifs concrets. Je sais que leur argent leur tient à cœur. En tant que conseiller, j’ai la chance de voir les objectifs que mes clients sont en mesure de concrétiser grâce à leur patrimoine. J’ai été invité aux mariages de mes clients, à visiter leur nouvelle maison, aux services célébrés à leur mémoire, ainsi qu’aux cérémonies de remise des diplômes de leurs enfants. Je connais les enfants et les petits-enfants de mes clients. Toutes ces anecdotes témoignent du fait que mon travail a une portée considérable.

En fin de compte, ma tâche n’est pas très complexe. Pour résoudre les problèmes d’aujourd’hui et faire face aux imprévus, je dois absolument gagner la confiance de mes clients ainsi que nouer des relations personnelles et profondes avec eux. Bien que les marchés, les solutions et les pratiques évoluent, cet impératif, lui, ne changera jamais.

Communiquez avec votre représentant – Ventes régionales de BMO Gestion mondiale d’actifs pour en savoir plus sur nos solutions de titres à revenu fixe novatrices, notamment le Fonds d’obligations mondiales à rendement absolu BMO Gestion d’actifs, le Fonds d’obligations mondiales multisectorielles BMO et le Fonds d’obligations mixtes BMO.

Le Fonds d’obligations mondiales à rendement absolu BMO Gestion d’actifs utilise une approche novatrice, sans contraintes, offrant la souplesse de réduire la duration et même de la porter à un niveau négatif et d’investir dans des régions, des secteurs ou des titres qui ne seront pas soumis aux pressions d’une baisse des prix des titres de créance de sociétés ou des hausses des taux de rendement.

Avis de BMO Nesbitt Burns :

BMO Gestion de patrimoine est le nom du groupe d’exploitation qui comprend la Banque de Montréal et certaines de ses sociétés affiliées, comme BMO Nesbitt Burns Inc., qui offrent des produits et des services de gestion de patrimoine.

MD « Nesbitt Burns » est une marque de commerce déposée de BMO Nesbitt Burns Inc., une filiale en propriété exclusive de la Banque de Montréal.

BMO Nesbitt Burns Inc. respecte les normes élevées du secteur des placements ainsi que celles qui ont été établies par l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM), qui est déterminé à protéger les investisseurs et à renforcer l’intégrité du marché financier.

BMO Nesbitt Burns Inc. est membre du Fonds canadien de protection des épargnants. BMO Nesbitt Burns Inc. est membre de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières.

Avis de BMO Gestion mondiale d’actifs :

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le Fonds d’obligations mondiales à rendement absolu BMO Gestion d’actifs vise à produire un rendement positif sur une période mobile d’un an, peu importe les conditions du marché, mais un tel rendement n’est pas garanti pour la période précisée ou toute autre période. Le capital est à risque et l’investisseur pourrait recevoir une somme inférieure à son placement initial à la vente d’actions du Fonds.

Des renseignements importants sur le Fonds, y compris une description détaillée des objectifs de placement, des stratégies de placement et des paramètres du portefeuille du Fonds, sont présentés dans la notice d’offre. Les fonds décrits dans le présent document et la notice d’information ne sont offerts que dans les territoires où il est légalement permis de les offrir, qu’à des personnes à qui il est légalement permis de les offrir et que par des personnes qui sont autorisées à les offrir. Les acheteurs admissibles doivent être des « investisseurs qualifiés » et des « clients autorisés » au sens des lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières.

Ce document a été préparé à titre d’information seulement et ne doit pas être considéré comme une offre ou une sollicitation d’achat de titres dans un territoire où pareille offre ou sollicitation est interdite. Bien que l’information contenue dans le présent document soit jugée fiable, rien ne garantit qu’elle soit exacte ou complète. Ce document ne doit en aucun cas être considéré comme une publicité ou une offre publique au Canada des titres décrits dans ce document ou dans la notice d’offre ou la notice d’information canadienne. Aucune commission de valeurs mobilières ou autorité semblable au Canada n’a examiné ce document ou ne s’est prononcée sur la qualité des titres qui y sont décrits ou qui figurent dans la notice d’offre ou la notice d’information canadienne, et quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Il est recommandé que les investisseurs éventuels lisent la notice d’offre et consultent un conseiller financier indépendant avant de prendre une décision de placement fondée sur le présent document. Il se peut que les témoignages figurant dans le présent article ne soient pas représentatifs des expériences vécues par d’autres personnes ou d’autres conseillers. Ces témoignages ne sont pas indicatifs d’un rendement ou d’un succès futur. Il s’agit de témoignages sollicités.

Les fonds d’investissement BMO sont offerts par BMO Investissements Inc., un cabinet de services financiers et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi, de frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire l’Aperçu du fonds ou le prospectus avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur.

BMO Gestion mondiale d’actifs est le nom qui englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp. et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO.

MD « BMO (le médaillon contenant le M souligné) » est une marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Articles sur des sujets connexes

No posts matching your criteria