Investissement responsable

Recherche de données sur l’effectif : en quoi elle est nécessaire et comment elle aide les entreprises

Les taux de réponse au sondage de la WDI sont encore faibles par rapport à l’univers des placements ou à des initiatives environnementales similaires, mais ils augmentent d’année en année.
Décembre 2019
  • La divulgation des données sur l’effectif est essentielle pour que les investisseurs puissent mieux analyser le rendement social des entreprises.
  • La divulgation de renseignements sur l’effectif des entreprises est encore limitée, ce qui est souvent dû à des lacunes en matière de données ou à l’absence de systèmes de collecte de données adéquats.
  • BMO Gestion mondiale d’actifs encourage les entreprises à répondre au sondage annuel de la Workforce Disclosure Initiative (WDI) pour mettre en évidence leur responsabilité à l’égard de leurs engagements sociaux.
  • En 2019, nous avons abordé le sujet de la divulgation de données sur l’effectif auprès de 77 entreprises et avons invité ces dernières à répondre au sondage de la WDI; 17 d’entre elles y ont répondu.

Pourquoi est-il important d’améliorer la divulgation des données sur l’effectif?

Pour la plupart des entreprises, les travailleurs sont leur actif le plus important. Les investisseurs veulent comprendre comment les entreprises traitent leurs employés. Le mauvais traitement des travailleurs peut devenir un désavantage par rapport à la concurrence si ces derniers affichent un rendement inférieur, quittent leur emploi pour aller chez d’autres employeurs ou intentent des poursuites. À l’inverse, une bonne gestion de l’effectif peut favoriser des taux de rétention plus élevés et une satisfaction accrue de la clientèle.

À BMO Gestion mondiale d’actifs, comme de nombreux autres investisseurs, nous sommes frustrés par la situation actuelle en matière de données sur l’effectif. En raison du manque d’information et d’uniformité, évaluer les entreprises et les comparer à leurs pairs est un processus difficile qui prend du temps et mène à des évaluations non concluantes. En même temps, les entreprises nous disent souvent qu’elles ne savent pas exactement quel type de renseignements les investisseurs veulent obtenir et qu’elles doivent consacrer du temps à répondre aux demandes ponctuelles.

Cette non-concordance entre l’importance des problèmes liés à l’effectif et la capacité des investisseurs à les évaluer a été le moteur de notre engagement collaboratif avec la WDI.

Qu’est-ce que la WDI?

La Workforce Disclosure Initiative (WDI) est un projet mené par l’ONG ShareAction, établie au Royaume-Uni, qui vise à améliorer les données des sociétés cotées en bourse sur la façon dont elles gèrent les travailleurs dans leurs activités directes et leurs chaînes d’approvisionnement.

Lancée en 2017, la WDI rassemble plus de 130 investisseurs – dont l’actif sous gestion s’élève à environ 15 mille milliards de dollars US – dans le but d’inviter les entreprises à répondre à un sondage annuel pour dévoiler leurs pratiques en matière d’effectif.

La WDI est une initiative unique en son genre par son ampleur et sa profondeur. Elle s’harmonise également avec de nombreuses autres initiatives en matière de communication de l’information, notamment la Global Reporting Initiative, l’Ethical Trading Initiative et le Corporate Human Rights Benchmark.

Le sondage contient plus de 200 questions sur la manière dont les entreprises gèrent les problèmes liés à l’effectif dans le cadre de leurs propres activités et de leur chaîne d’approvisionnement. Les questions portent notamment sur les droits de la personne, la diversité, les ratios de rémunération par rapport aux niveaux de salaire globaux, les taux de roulement, la formation, la santé et la sécurité au travail, la liberté d’association, les alertes éthiques, la structure de la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise, ainsi que les procédures d’approvisionnement.

Bien que la longueur du sondage semble intimidante, seules 28 réponses dans l’ensemble des questions doivent obligatoirement être accessibles au public : les entreprises peuvent choisir de soumettre toutes les autres réponses uniquement aux investisseurs signataires et à l’équipe de la WDI. Les investisseurs espèrent que le processus de réponse au sondage sera également bénéfique pour les entreprises, car les lacunes repérées peuvent constituer la première étape vers une collecte de données et des politiques plus complètes à l’avenir.

Nos efforts de mobilisation liés à l’initiative WDI

BMO Gestion mondiale d’actifs est signataire de la WDI depuis sa création, il y a environ trois ans. Nous avons réitéré notre engagement au début de 2019 en devenant membre du groupe de défense de la WDI. Ce groupe réunit 20 investisseurs qui collaborent pour mobiliser un sous-ensemble d’entreprises dans le but d’améliorer la communication de l’information.

En 2019, l’équipe Investissement responsable de BMO Gestion mondiale d’actifs a communiqué avec 77 entreprises pour les encourager à répondre au sondage de la WDI, souvent dans l’optique d’une mobilisation élargie à l’égard d’autres enjeux liés à l’effectif, comme la diversité et les salaires de subsistance. Dans certains cas, cela a mené à un dialogue sur les raisons de notre soutien envers la WDI et à des commentaires des entreprises sur les défis auxquels elles font face relativement au sondage.

Voici quelques-uns de ces défis :

  • un manque de données qui signifie que l’entreprise ne pourrait
    répondre que partiellement au sondage;
  • la peur de faire l’objet de représailles pour divulgation partielle;
  • un manque global de ressources, surtout compte tenu de la
    durée du sondage;
  • la production d’autres rapports plus prioritaires.

 

Les défis sont réels, mais il faut évaluer leur importance dans la décision de répondre ou non au sondage de la WDI.

Bien que les fiches de pointage du sondage de la WDI indiquent un pourcentage relatif à la proportion de renseignements divulgués, ces fiches ne sont pas rendues publiques. Notre n’accordons nous-mêmes que peu d’intérêt aux pointages, et même une divulgation partielle des données peut nous aider à réaliser nos évaluations.

Les ressources limitées représentent évidemment un défi de tous les temps. Étant donné que le sondage s’appuie sur des normes de communication de l’information existantes, que l’élément « social » de durabilité gagne en popularité et en raison du niveau de soutien des investisseurs à l’égard de la WDI, les entreprises devraient envisager de revoir leurs priorités. De plus, en 2019, la WDI a offert aux entreprises participantes de remplir automatiquement le sondage en fonction des données accessibles au public.

Sur les 77 entreprises que nous avons mobilisées, 10 ont répondu au sondage de la WDI en 2018. En 2019, 17 des entreprises avec lesquelles nous avons communiqué ont soumis leurs réponses à la WDI.

L’évaluation de la qualité des réponses pour 2019 est en cours et sera publiée par la WDI lors du premier trimestre de 2020.

Perspectives

Les taux de réponse au sondage de la WDI sont encore faibles par rapport à l’univers des placements ou à des initiatives environnementales similaires, mais ils augmentent d’année en année.

Cependant, malgré le large appui des investisseurs à l’égard de la WDI, les enjeux sociaux n’ont actuellement pas la même importance que les enjeux environnementaux aux yeux des investisseurs et des entreprises. Nous croyons que cela doit changer, pour que les entreprises puissent assurer la continuité de leurs activités, pour que les droits des travailleurs soient protégés et pour que les investisseurs puissent voir que des approches de gestion du capital humain adéquates – et, à terme, fructueuses – sont adoptées au sein des entreprises dans lesquelles ils investissent.

Il est vrai que les grandes entreprises reconnaissent un certain manque en matière de données ou de systèmes de données internes pouvant refléter l’ensemble de leurs activités et de leur effectif. Néanmoins, pour être en mesure de résoudre les problèmes liés à l’effectif de manière globale et avec une réponse commune des investisseurs, et pour que la WDI devienne le « Carbon Disclosure Project (CDP) des enjeux sociaux », nous avons besoin que plus d’entreprises divulguent des renseignements. Nous poursuivrons nos efforts de mobilisation auprès de ceux qui ont répondu au sondage de la WDI et nous encouragerons leur engagement continu. Nous le ferons également auprès de ceux qui n’ont pas encore répondu au sondage afin de souligner la nécessité d’améliorer la divulgation des renseignements sur l’effectif.

© BMO Gestion mondiale d’actifs, 2019. Tous droits réservés. BMO Gestion mondiale d’actifs est l’appellation utilisée pour diverses sociétés affiliées de BMO Groupe financier qui offrent des services de gestion de placement, de retraite, de fiducie et de garde de titres. BMO Gestion mondiale d’actifs englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

MD « BMO (le médaillon contenant le M souligné) » est une marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Les points de vue et opinions sont ceux de BMO Gestion mondiale d’actifs et ne doivent pas être considérés comme des recommandations ou des sollicitations d’achat ou de vente de sociétés qui auraient pu être mentionnées. Le rendement passé n’est pas indicatif du rendement futur. La valeur des placements et des revenus qu’ils produisent peut diminuer autant qu’augmenter par suite de l’évolution du marché ou des devises et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas les sommes investies. Les renseignements, opinions, estimations et prévisions qui figurent dans le présent document sont tirés de sources considérées comme fiables et peuvent changer à tout moment.

reo® est une marque de commerce déposée de BMO Asset Management (Holdings) plc.

Articles sur des sujets connexes
No posts matching your criteria