Portefeuilles de FNB

Stratégies boursières des portefeuilles de FNB BMO - Traverser les turbulences - Troisième trimestre de 2018

Nous prévoyons que la croissance économique aux États-Unis se poursuivra, car les consommateurs et les entreprises demeurent optimistes, mais prudents. Au Canada, nous prévoyons que le niveau record de la dette nationale et que les faibles niveaux de productivité continueront d’être des facteurs défavorables, mais que le déclin de la croissance économique a atteint son plus bas niveau et que l’économie connaîtra une légère amélioration.
Juillet 2018

Alfred Lee

Directeur général et directeur de portefeuille - Fonds négociés en bourse

Lire la biographie

Le présent numéro décrit les stratégies de placement dans les titres à revenu fixe que nous avons mises en œuvre au troisième trimestre.

 

Duration

  • Nous prévoyons que la croissance économique aux États-Unis se poursuivra, car les consommateurs et les entreprises demeurent optimistes, mais prudents. Au Canada, nous prévoyons que le niveau record de la dette nationale et que les faibles niveaux de productivité continueront d’être des facteurs défavorables, mais que le déclin de la croissance économique a atteint son plus bas niveau et que l’économie connaîtra une légère amélioration. Ces éléments devraient contribuer à créer un contexte économique assez solide pour que la Réserve fédérale américaine (la « Fed ») et la Banque du Canada (la « BdC ») puissent poursuivre le processus de normalisation des taux d’intérêt.

  • Étant donné que le chômage aux États-Unis continue sa tendance à la baisse, il pourrait en résulter un taux accru de participation et une inflation par augmentation salariale. Par conséquent, nous évitons une exposition aux échéances longues de la courbe aux États-Unis. Étant donné le rythme plus lent de la croissance économique au Canada, nous sommes moins préoccupés par l’inflation et, de ce fait, par l’évitement de certains secteurs de la courbe des taux.

  • Les catégories d’actif comme les actions privilégiées canadiennes à taux révisable devraient également contribuer à atténuer le risque de taux d’intérêt dans les portefeuilles d’obligations, car leurs dividendes sont révisés en fonction du taux courant de l’obligation du Canada à 5 ans.

 

Crédit

  • Bien que nous nous attendions à une croissance et à une inflation modérées, des risques comme des guerres commerciales mondiales et la possibilité d’une augmentation des taux de défaillance peuvent mettre en péril l’expansion économique continue. Dans le contexte d’une neuvième année de reprise économique, nous reconnaissons que nous sommes à un stade avancé du cycle du crédit. Par conséquent, nous voulons éviter les obligations à rendement élevé, étant donné que les défaillances ont tendance à survenir d’abord dans ce secteur.

  • En plus d’offrir une exposition aux titres de crédit par l’entremise d’obligations de catégorie investissement, les actions privilégiées américaines offrent un rendement semblable aux obligations à rendement élevé. Bien que les actions privilégiées soient à un niveau inférieur dans la structure du capital d’un émetteur, elles regroupent principalement des titres d’émetteurs de qualité supérieure.

  • Ailleurs qu’en Amérique du Nord, nous nous attendons à ce que les économies de la zone euro, du Royaume-Uni et du Japon connaissent une croissance, mais plus modérée qu’aux États-Unis et même qu’au Canada. Il existera des occasions de crédit dans ces régions, mais dans un contexte où la Banque centrale européenne (« BCE ») et la Banque du Japon (« BdJ ») cherchent à passer à une politique monétaire moins accommodante, les investisseurs devront être plus sélectifs dans ces régions. Pour les expositions internationales, nous investissons par l’entremise d’un gestionnaire actif.

  • Étant donné que nous croyons être dans la dernière phase d’un cycle économique, les obligations d’État américaines considérées comme valeurs refuges peuvent contribuer à atténuer le risque de crédit, car nous pensons qu’il existe une possibilité, bien que faible, qu’un des nombreux éléments de risque puisse déclencher un ralentissement mondial.

 

Devises

  • D’un point de vue technique, le dollar américain a poursuivi sa tendance à la hausse par rapport au dollar canadien au cours de la dernière année. Cette tendance devrait se maintenir, car on s’attend à ce que le resserrement monétaire de la Réserve fédérale américaine se fasse plus rapidement que celui de la Banque du Canada. Cependant, nous nous attendons à ce que cette tendance change si jamais la surprise économique se poursuivait au Canada pendant une longue période.

ACHAT Symbole (%) VENTE Symbole (%)
BMO Fonds d’obligations mondiales multisectorielles ZMSB 15,0 % FINB BMO obligations provinciales à court terme ZPS 5,0 %
FINB BMO obligations totales ZAG 5,0 % FINB BMO obligations de sociétés américaines de qualité à moyen terme couvertes en dollars canadiens ZMU 15,0 %
Portefeuille modèle
Symbole Nom du FNB Pondération (%) Duration¹ Rendement à l’échéance¹ Frais de gestion Exposition Positionnement
ZAG FINB BMO OBLIGATIONS TOTALES 55,0 % 7,49 2,68 % 0,09 % Canada Base
ZCB FINB BMO OBLIGATIONS DE SOCIÉTÉS 15,0 % 5,26 3,14 % 0,15 % Canada Base
ZTM FINB BMO OBLIGATIONS DU TRÉSOR AMÉRICAIN À MOYEN TERME 5,0 % 6,34 2,84 % 0,20 % États-Unis Base
ZPR FINB BMO ÉCHELONNÉ ACTIONS PRIVILÉGIÉES 5,0 % 3,11 4,62 % 0,45 % Canada Non traditionnel
ZHP FINB BMO ACTIONS PRIVILÉGIÉES DE SOCIÉTÉS AMÉRICAINES COUVERT EN DOLLARS CANADIENS 5,0 % 4,06 5,06 % 0,45 % États-Unis Non traditionnel
ZMSB BMO FONDS D’OBLIGATIONS MONDIALES MULTISECTORIELLES 15,0 % 4,50 4,39 % 0,60 % Monde Base
Portefeuille 100,0 % 6,26 3,23 % 0,22 %
Placements Duration¹ Rendement à l’échéance¹ Pondération (%)
CANADA 6,75 2,90 % 75,0 %
ÉTATS-UNIS 5,20 3,95 % 10,0 %
MONDE 4,50 2,43 % 15,0 %
Total 5,58 2,57 % 100,0 %
Cotes de crédit

Cotes de crédit

Échéances

Échéances

Visitez le site bmo.com/fnb ou communiquez avec le Service à la clientèle en composant le 1-800-361-1392.

¹ Au 20 juillet 2018. Source : BMO Gestion mondiale d’actifs, Bloomberg. Veuillez noter que les taux de rendement varient d’un mois à l’autre en fonction des conditions de marché.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

La présente communication constitue une source générale d’information. Elle n’est pas conçue comme une source de conseils en placement ou en fiscalité et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements particuliers ou les stratégies de négociation doivent être évalués en fonction de la situation de chaque investisseur. Il est recommandé aux particuliers de demander l’avis de professionnels compétents au sujet d’un placement précis. Les investisseurs ne peuvent pas investir directement dans un indice.

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d’actifs inc., une société de gestion de fonds d’investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement composés annuels historiques globaux; ils tiennent compte de l’évolution du prix des parts et du réinvestissement de tous les montants distribués, mais non des commissions ni de l’impôt payables par le porteur de parts, lesquels auraient réduit le rendement. Veuillez consulter l’aperçu du FNB ou le prospectus avant d’investir. Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur.

MD « BMO (le médaillon contenant le M souligné) » est une marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Articles sur des sujets connexes

No posts matching your criteria