CA-FR Institutions
CA-FR Institutions
Cette semaine avec Sadiq

Aperçu de notre stratégie de portefeuille pour 2023

Du 9 au 13 janvier 2023
Suivre
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Share on print

Market Recap

  • Par suite de la publication de solides données sur l’emploi, l’indice S&P 500 a progressé de 2,3 %, l’indice Dow Jones de 2,1 % et le NASDAQ de 2,6 %.
  • Les obligations du Trésor ont fortement remonté au début de la semaine. Les taux des obligations à 10 ans ont chuté de plus de 30 pdb à moins de 3,6 %, et ceux des obligations à 2 ans ont reculé de 15 pdb à moins de 4,3 %.

Secteurs

Comme les marchés s’attendent à un repli au début de la nouvelle année, la demande devrait rester forte pour les actions moins sensibles à la situation économique, selon nous. Deux secteurs en particulier se démarquent : l’énergie et les soins de santé. Compte tenu du récent recul des prix, le secteur de l’énergie est particulièrement intéressant parce que, même si la demande ralentit pendant une récession, la réouverture de la Chine pourrait amener les prix des produits de base dans la direction opposée pour compenser la négativité. Par conséquent, à l’heure actuelle, la dynamique de l’offre et de la demande favorise encore la hausse des prix du pétrole. En ayant recours à des contrats d’options d’achat, nous prévoyons également augmenter notre rendement total en obtenant des rendements supplémentaires en échange d’un certain potentiel de plus-value. Notre deuxième priorité est la santé, un secteur qui a énormément tiré avantage des dépenses liées à la COVID. Même si le pire de la pandémie semble être derrière nous à l’heure actuelle, des éclosions mineures pourraient nécessiter la mise au point d’autres vaccins et l’embauche de professionnels de la santé. Cette situation pourrait favoriser la croissance des prix. Les dépenses en soins de santé ont également tendance à s’étaler sur une longue période en raison de leur nature, ce qui correspond au camp des titres de grande qualité et à faible cyclicité que nous ciblons.

Conclusion : Les investisseurs qui craignent une récession devraient peut-être se tourner vers des secteurs moins sensibles à la situation économique, comme l’énergie et les soins de santé.

Facteurs

À notre avis, pendant au moins les six premiers mois de 2023, les titres de valeur peuvent continuer d’afficher des rendements supérieurs à ceux des titres de croissance. Les cours des actions peuvent encore baisser, particulièrement ceux des titres de moins bonne qualité, pendant que le marché absorbe les pertes de bénéfices, ce qui favorise la plus-value du capital dans l’ensemble du marché – en particulier pour les technologies. De plus, nous privilégions la qualité dans tous nos portefeuilles afin de repérer les sociétés affichant un solide bilan. Étant donné que les banques centrales continuent de relever les taux d’intérêt, les sociétés peu endettées qui disposent de réserves de liquidités importantes peuvent offrir une protection en période de difficultés économiques. De plus, comme le marché s’attend à ce que la volatilité reste élevée en 2023, nous croyons que les stratégies à faible volatilité sont positionnées de manière à augmenter elles aussi.

Conclusion : Les facteurs de croissance défensifs comme la qualité, la faible volatilité et la valeur semblent relativement attrayants dans le marché actuel.

Régions

Nous avons récemment réduit la plupart de nos placements régionaux parce qu’un scénario plus équilibré est possible pour chacun d’entre eux. Depuis notre plus récente réunion sur la solution d’investissement multiactif, notre opinion interne sur les marchés internationaux est dorénavant neutre, plutôt que quelque peu pessimiste (-1) le mois dernier. Les risques géopolitiques actuels dans la région n’ont pas causé autant de dommages que nous l’avions prévu. Les investisseurs pourraient regarder au-delà de ces facteurs à court terme. En outre, les actions se négocient à escompte par rapport à celles de l’Amérique du Nord. Un certain potentiel de hausse pourrait commencer à poindre, et c’est pourquoi nous voulons augmenter nos placements. Par ailleurs, nous sous-pondérons le Canada parce que nous sommes légèrement pessimistes pour la région à cause de perspectives économiques plus faibles. Nous restons neutres à l’égard des actions américaines. Nous sommes légèrement optimistes à l’égard des marchés émergents. La réouverture de l’économie chinoise et le retrait de ses politiques zéro COVID restrictives donneront sans doute un coup de pouce important aux marchés émergents, ce qui en fera un atout pour les diverses régions.

Conclusion : À l’heure actuelle, nous avons réduit nos placements spécifiques à une région; nous préférons réduire l’univers des actions selon les secteurs et les facteurs.

Obligations

Nous avons finalement adopté une surpondération des obligations, en passant de neutres à légèrement optimistes. Pour le moment, nous ne voulons pas prendre trop de risques du côté des obligations, car tout ralentissement de l’économie pourrait entraîner un élargissement des écarts de taux. Nous détiendrons des titres de catégorie investissement et de catégorie supérieure – c’est là que nous voulons investir. Et ce, pour deux raisons : 1) nous voulons une meilleure protection en cas de baisse de l’activité économique, et les obligations de grande qualité nous protégeront sans doute mieux contre les replis, et 2) nous n’avons pas besoin du rendement supplémentaire. Les actions offrent encore des rendements suffisamment intéressants pour que nous demeurions à l’aise avec une position plus basse dans l’échelle de risque des titres à revenu fixe. Cela ne veut pas dire que nous allons éviter complètement les titres à rendement élevé; nous croyons simplement qu’il y aura dans l’avenir de meilleures occasions d’acheter ces titres. Par exemple, si nous constatons d’autres baisses de l’activité économique plus tard dans l’année et que les écarts de taux se seront creusés, ces cours pourraient commencer à être beaucoup plus attrayants.

Conclusion : Dans la composante des titres à revenu fixe, nous privilégions moins le rendement et plus la qualité de crédit.

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Reccomended

article collection

Mutual Funds

Men
Sadiq Adatia
Commentaire hebdomadaire
30 janvier 2023
janvier 2023

À quel point les mises à pied seront-elles dommageables?

Le rebond actuel des bénéfices pourrait-il se poursuivre? Les mises à pied s’étendent-elles à d’autres secteurs que celui des technologies?
Men
Sadiq Adatia
Commentaire hebdomadaire
23 janvier 2023

Obligations, histoire d’une reprise

Où se trouvent les occasions sur le marché obligataire? Sommes-nous à un point d’entrée attrayant pour les placements immobiliers?
Men
Sadiq Adatia
Commentaire hebdomadaire
16 janvier 2023

Des réductions de taux sont-elles à l’horizon de 2023?

Qu’avons-nous appris des dernières données de l’IPC? Y aura-t-il d’autres mises à pied dans le secteur des technologies?
Équité sociale
3 janvier 2023
janvier 2023

Saisir et respecter les droits autochtones

Considérer les droits autochtones est essentiel au respect des objectifs de transition énergétique.
Men
Sadiq Adatia
Commentaire hebdomadaire
19 décembre 2022

Coup d’œil sur 2023

Pourquoi les marchés délaissent-ils le risque d’inflation pour se tourner vers le risque de récession et comment ont-ils réagi à la dernière annonce de la Fed? Quelles sont les prévisions pour les marchés américains en 2023?
Men
Sadiq Adatia
Commentaire hebdomadaire
12 décembre 2022

Quelle est la cause du repli du marché boursier de la semaine dernière?

Quelle est la cause du repli du marché boursier observé la semaine dernière? La situation économique réelle devient-elle plus claire? L’économie chinoise commence à rouvrir : les prix du pétrole se dirigent-ils vers une remontée?