Comment les entreprises pharmaceutiques s’attaquent-elles aux inégalités en matière de santé et d’accès aux soins de santé?

L’Access to Medicine Index de 2021 révèle comment les grandes sociétés pharmaceutiques s’attaquent aux inégalités en matière de santé et d’accès aux soins de santé.
Avril 2021
Partager

La COVID-19 a mis sombrement en évidence les lacunes persistantes en matière de santé et d’accès aux soins de santé. Cet article de Guardian est l’un des nombreux articles à aborder ce sujet dans le contexte du Royaume-Uni, mais le problème s’étend à l’échelle mondiale dans les pays développés et en développement, ce qui met en lumière les profondes répercussions des inégalités en matière de santé.

Nous reconnaissons le rôle important que les entreprises pharmaceutiques peuvent jouer dans la réduction de ces inégalités, et les résultats de l’Access to Medicine Index de 2021 nous ont aidés à comprendre comment les entreprises progressent et comment elles intègrent la stratégie d’accès aux médicaments dans leur modèle d’affaires global. Les entreprises qui mènent des initiatives de premier plan contribuent de façon significative à de meilleurs résultats en matière de santé dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire, ce qui soutient les progrès vers l’objectif de développement durable (ODD) 3 : BONNE SANTÉ ET BIEN-ÊTRE.

Depuis la publication du dernier Access to Medicine Index en 2018, l’indice de 2021 révèle que les sociétés pharmaceutiques ont continué d’améliorer différents éléments de leurs stratégies d’accès et que le nombre d’entreprises qui développent une approche systématique en matière de planification de l’accès a augmenté de 1 (Novartis) à 8.

Les progrès ne sont pas uniformes

À l’heure actuelle, les plans d’accès couvrent moins de la moitié des projets de recherche et développement au stade avancé. En ce qui concerne les produits existants, les initiatives visant à améliorer l’accès à ceux-ci (y compris la tarification équitable) ont tendance à avoir une portée limitée : l’Access to Medicine Foundation n’a trouvé aucune preuve de stratégies d’accès liées à environ 40 % des 154 produits autogérés et administrés par des professionnels de la santé analysés. Bref, nous devons reconnaître que l’inégalité de la couverture est un problème de longue date.

Un portrait global complexe

Bien qu’il existe toujours des lacunes importantes dans les stratégies d’accès, le portrait global est complexe. La méthode de notation utilisée afin de construire l’indice nous permet, à nous et aux autres parties prenantes, de nous concentrer sur les forces et les faiblesses et d’évaluer les progrès au fil du temps. Chaque société pharmaceutique est évaluée en fonction des mêmes sujets prioritaires – peaufinés au moyen d’un dialogue avec les parties prenantes – et des indicateurs sous-jacents.

CADRE ANALYTIQUE LIÉ À L’ACCES TO MEDECINE INDEX DE 2021

3 SECTEURS TECHNIQUES 14 SUJETS PRIORITAIRES Indicateur par sujet

A. GOUVERNANCE DE L’ACCÈS 20 %

Pratiques commerciales responsables

3

A. GOUVERNANCE DE L’ACCÈS 20 %

Gouvernance et stratégie

3

B. RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT 25 %

Planification des accès

4

B. RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT 25 %

Développement de produits

3

B. RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT 25 %

Renforcement des capacités en matière de recherche et développement

1

C. LIVRAISON DE PRODUITS 55 %

Stratégies d’accès équitable

4

C. LIVRAISON DE PRODUITS 55 %

Stratégie en matière de propriété intellectuelle

3

C. LIVRAISON DE PRODUITS 55 %

Qualité et offre

3

C. LIVRAISON DE PRODUITS 55 %

Qualité des licences

2

C. LIVRAISON DE PRODUITS 55 %

Dons de produits

2

C. LIVRAISON DE PRODUITS 55 %

Inscription

1

C. LIVRAISON DE PRODUITS 55 %

Modèles d’entreprise inclusive

1

C. LIVRAISON DE PRODUITS 55 %

Fabrication locale

1

C. LIVRAISON DE PRODUITS 55 %

Renforcement des systèmes de santé

1

Les meilleurs de l’indice

Les sociétés pharmaceutiques qui se classent très bien dans l’indice de l’accès aux médicaments, y compris GlaxoSmithKline (GSK) et Johnson & Johnson, ont des stratégies d’accès bien établies et de vastes initiatives dans les pays à revenu faible ou moyen. En effet, GSK est demeurée en tête de l’indice depuis sa création en 2008. L’entreprise dispose d’une stratégie d’accès globale soutenue par une importante filière de recherche et de développement ciblant les maladies prioritaires (définies par l’Organisation mondiale de la Santé) qui touchent les personnes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Il est intéressant de noter que, pour la première fois, l’indice de GSK n’a été que légèrement supérieur à celui d’une autre entreprise, Novartis. Depuis 2018, Novartis a pris des mesures importantes, notamment en créant une unité attitrée pour l’Afrique subsaharienne, qui compte la plus grande population de patients mal desservis au monde. Nous sommes encouragés par l’accent accru mis par Novartis sur l’accès dans les pays à faible revenu, car les recherches de l’Access to Medicine Foundation ont montré qu’elles sont constamment négligées par les stratégies d’accès des entreprises pharmaceutiques, qui ont tendance à cibler les pays à revenu moyen comme le Brésil et l’Inde.

À l’autre extrémité de l’indice

À l’autre extrémité de l’indice, des sociétés comme AbbVie et Eli Lilly obtiennent une cote relativement faible en raison de divers facteurs. Contrairement à la majorité de ses pairs, AbbVie n’a pas de stratégie claire en matière d’accès aux médicaments intégrée à sa stratégie d’entreprise globale, tandis qu’Eli Lilly n’a pas de processus structuré de planification de l’accès pendant la recherche et le développement. De plus, seul un faible pourcentage des produits des deux sociétés est homologué pour utilisation dans des pays où le fardeau de la maladie est élevé.

Comment mobilisons-nous les entreprises?

Nous continuerons à mobiliser les entreprises du segment inférieur de l’indice, en encourageant l’adoption de meilleures pratiques et en signalant les occasions repérées par l’Access to Medicine Foundation. Nous savons que des progrès rapides sont possibles : Par exemple, Pfizer est passée du 16e rang de l’indice de 2014 au 4e rang de l’indice de 2021. La société a renforcé sa stratégie d’accès, qui comporte des objectifs mesurables, et fait preuve de transparence quant aux résultats de ses activités d’accès.

En conclusion

Dans l’ensemble, nous trouvons des raisons d’être optimistes à l’égard des perspectives en matière d’accès aux médicaments. Cependant, la distribution inégale des vaccins contre la COVID-19 met en lumière les nombreux obstacles au progrès. Si l’écart en matière de santé publique entre les pays à revenu élevé et à faible revenu continue de se creuser, la voie vers la réalisation de l’ODD 3 d’ici 2030 – déjà menacée par la pandémie – sera encore plus compromise.

Dans ce contexte, les investisseurs doivent continuer à s’intéresser à l’accès aux médicaments et aux occasions repérées par l’Access to Medicine Index, en s’appuyant sur l’élan positif de la mobilisation collaborative des investisseurs de l’ODD 3 l’an dernier. En tant qu’investisseur principal, nous en avons tiré de très précieux renseignements que nous utilisons pour adapter notre dialogue avec les entreprises pharmaceutiques cette année.

Against this backdrop, investors must continue engaging on access to medicine and the opportunities identified by the Access to Medicine Index, building on the positive momentum of the SDG 3 collaborative investor engagement last year. As a lead investor, we gained very valuable insights from this, which we are using to tailor our dialogue with pharmaceutical companies this year.

Divulgations

Cette communication est fournie à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Articles sur des sujets connexes

No posts matching your criteria