Soutenir une reprise durable après la COVID-19 grâce à la mobilisation ESG

Découvrez nos priorités en matière de mobilisation Environnemental, social et gouvernance (ESG) pour 2021 – pour soutenir une reprise durable après la COVID-19.
Avril 2021
Partager

Au cours de l’année à venir, nous nous engageons à continuer à prioriser notre mobilisation en fonction des éléments suivants :

  • Changements climatiques – Mesures visant une économie mondiale carboneutre.
  • Biodiversité
  • Inégalités et justice sociale

 

La course vers un monde carboneutre

Dans la foulée de notre engagement de 2020, nous continuons de mettre l’accent sur les changements climatiques. Cette année, nous exercerons des pressions en faveur de l’adoption de cibles conformes à la carboneutralité mondiale d’ici 2050 ainsi que des stratégies robustes afin de les mettre en œuvre. Nous continuerons également de nous concentrer sur les institutions financières en exerçant des pressions afin que les changements climatiques soient pleinement intégrés aux politiques de crédit et d’investissement, et pour l’adoption de stratégies harmonisées de carboneutralité – comme nous le faisons en tant que membre fondateur du Net Zero Asset Managers Alliance. Nous ajouterons également un nouveau secteur à nos activités de mobilisation, en mobilisant le secteur de l’immobilier à l’égard des bâtiments écoénergétiques.

L’année 2021, avec le report des négociations sur le climat dans le cadre de la COP26, offre une réelle occasion de combler l’écart entre la trajectoire actuelle des émissions de gaz à effet de serre et les réductions radicales nécessaires pour rester sur la bonne voie afin de limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 degré Celsius. Il sera essentiel que les institutions financières et les sociétés prennent des mesures, la campagne Objectif zéro des Nations Unies servant de point de référence central. Nous tiendrons de plus en plus les entreprises responsables des détails qui sous-tendent leurs engagements à l’égard du climat, afin de nous assurer que leurs engagements contribueront à des changements significatifs.

Vicki Bakhshi, directrice générale, analyste, Investissement responsable

Lutter contre la perte de biodiversité

L’ampleur actuelle de la perte de biodiversité à l’échelle mondiale représente une menace existentielle pour les écosystèmes qui favorisent le bien-être économique et social à l’échelle mondiale. En 2021, nous nous efforcerons d’obtenir des résultats positifs en matière de biodiversité au moyen d’un programme de mobilisation continu et élargi avec les entreprises afin de réduire la déforestation, de gérer les ressources en sol et en eau douce et de lutter contre la pollution des océans. La mobilisation sera axée sur les secteurs les plus essentiels à la réduction des résultats négatifs en matière de biodiversité, y compris les secteurs des aliments et des boissons, des transports, de l’extraction et des services financiers.

Soutenir la justice sociale et réduire les inégalités

Nous avons une longue et fructueuse tradition de mobilisation à l’égard des enjeux comme le salaire de subsistance, la diversité de genre et l’accès aux soins de santé. Cette année, nous continuerons à nous mobiliser à l’égard de ces sujets, tout en développant nos efforts visant à encourager les entreprises à améliorer la gestion de la diversité raciale et ethnique, à contribuer à une transition équitable en réponse aux changements climatiques et à s’attaquer aux enjeux émergents en matière de droits de la personne dans des secteurs comme les TI, la production d’électricité et les mines et métaux. Nous nous concentrerons en particulier sur les questions de droits de la personne inhérentes à la transition énergétique, y compris les défis de longue date dans la chaîne d’extraction des combustibles fossiles et les nouveaux enjeux qui surviennent dans le secteur de l’énergie renouvelable.

Les bouleversements économiques et sociaux engendrés par la pandémie ont contribué à placer les enjeux de durabilité à long terme au cœur du programme mondial. La sensibilisation accrue du public aux inégalités sociales, aux changements climatiques et à la perte de biodiversité exerce des pressions sur les dirigeants mondiaux pour adopter des mesures immédiates et intégrées. En tant qu’investisseurs, nous avons un rôle central à jouer pour favoriser de telles actions, en allouant les capitaux de façon responsable et en mobilisant les entreprises de manière à encourager un changement positif. La mobilisation d’un plus grand bassin de parties prenantes et le dialogue avec les entreprises sont essentiels à la réussite et à l’atteinte des cibles pour l’année 2030 à l’égard des ODD. Une voix unifiée à l’échelle des entreprises, des organismes de bienfaisance, des gouvernements et, de plus en plus, du public est notre outil le plus puissant alors que nous poursuivons une reprise durable, les objectifs de développement durable et, ultimement, un monde durable.

 

Claudia Wearmouth, première directrice générale et cochef, Investissement responsable

Divulgations

Cette communication est fournie à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Articles sur des sujets connexes

No posts matching your criteria