Le marché canadien de l’habitation résiste aux craintes baissières

La difficulté n’est pas de comprendre les idées nouvelles, elle est d’échapper aux idées anciennes qui ont poussé leurs ramifications dans tous les recoins de l’esprit des personnes ayant reçu la même formation que la plupart d’entre nous. 

J. M. Keynes

Conformément à nos attentes, le marché canadien de l’habitation a tenu le coup malgré le choc de la COVID. Il s’agit d’un point essentiel pour les Canadiens, puisqu’un marché de l’habitation résilient laisse les consommateurs dans une situation plus solide alors que le monde affronte la COVID. Malgré une grande incertitude et une vague de chômage, les ventes et la construction se sont entièrement redressées. Les ventes de maisons ont subi une dégringolade exceptionnelle de 63 % en mars et en avril, mais elles ont rebondi à leurs niveaux antérieurs à la COVID. La construction a fait encore mieux, puisque les mises en chantier, qui avaient reculé de 22 % au cours de la même période, ont depuis dépassé les niveaux enregistrés avant la COVID (graphique 1). Les ratios ventes/inscriptions sont également repassés au-dessus de 60; il s’agit donc d’un marché vendeur qui soutient le prix des maisons.

Les taux d’intérêt extrêmement bas, la demande refoulée et l’évolution des goûts des consommateurs ont stimulé cette vive reprise. La croissance démographique antérieure et le resserrement du marché de l’emploi ont soutenu une forte demande refoulée qui devait être relâchée après que la saison d’achat de printemps a été effectivement retardée par la COVID. Le marché du travail s’est détérioré, mais les groupes de travailleurs les plus touchés – les plus jeunes – ont des taux d’accession à la propriété moins élevés. La croissance de la population issue de l’immigration des années précédentes, avec 1,1 million d’immigrants nets arrivant au Canada depuis 2016, restera un facteur favorable cette année, car elle a tendance à stimuler l’achat d’une maison avec un décalage. Enfin, l’exode des villes stimule la demande dans les régions rurales et suburbaines.

Nous nous attendons à ce que le marché de l’habitation et le prix des maisons soient soutenus jusqu’à la fin de l’année, mais selon la trajectoire du virus, de l’immigration et de la reprise sur le marché de l’emploi, la période 2021-2022 pourrait s’avérer plus difficile. Les reports de prêts hypothécaires et les prestations de chômage prendront fin au quatrième trimestre, et la croissance de la population ralentira considérablement par rapport aux niveaux élevés de 1,5 %, puisque les restrictions imposées à la frontière et aux voyages ralentissent l’immigration. Le prix des logements locatifs devrait subir des pressions à la baisse en raison de quelques situations d’offre excédentaire dans les centres-villes. La demande de logements locatifs est également plus touchée par la COVID, les jeunes et les immigrants étant plus susceptibles d’être locataires.

Graphique 1 : Reprise en V du marché canadien de l’habitation

Graphique 1 : Reprise en V du marché canadien de l’habitation

Sources : Haver, BMO Gestion mondiale d’actifs (au 12 août 2020)

Valorisation des actions internationales : On obtient ce pour quoi on paie, et un peu plus

Le rendement des actions technologiques en 2020 a surpris les investisseurs, mais même si elles se négocient à des multiples plus élevés, leurs bénéfices sont demeurés robustes en 2020, car le monde s’éloigne de plus en plus rapidement de l’ancienne économie pour se tourner vers la nouvelle. En ce qui concerne les bénéfices des 12 derniers mois, il était préférable pour les investisseurs de détenir des titres technologiques plus coûteux et plus axés sur le numérique que des titres de l’indice Russell 2000, dont les bénéfices ont diminué de plus de la moitié en raison de la récession mondiale et qui se négocient 10 % en dessous de leur sommet de 2018.

Graphique 2 : Le leadership technologique se traduit par des bénéfices par action des 12 derniers mois supérieurs

Graphique 2 : Le leadership technologique se traduit par des bénéfices par action des 12 derniers mois supérieurs

Sources : Bloomberg, BMO Gestion mondiale d’actifs (au 12 août 2020)

Revue du portefeuille : Portefeuilles FNB

Nous avons ajouté une composante dans le FNB d’obligations hypothécaires canadiennes (symbole : ZMBS) dans les portefeuilles de FNB de revenu, conservateur et équilibré, que nous avons financée en réduisant notre exposition au FINB BMO obligations fédérales à court terme (symbole : ZFS). Cette opération nous permettra d’obtenir un modeste gain net de rendement, tout en augmentant légèrement le risque de crédit des portefeuilles.

Divulgations

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent article est fourni à titre informatif. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO.

MD/MC Marque de commerce déposée / marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Articles sur des sujets connexes

No posts matching your criteria