No data was found
CA-FR Conseillers
CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Nvidia recommence

Du 28 août au 1 septembre 2023

CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Nvidia recommence

Du 28 août au 1 septembre 2023

Commentaire hebdomadaire

Récapitulation du marché

  • Au cours de la dernière semaine complète du mois d’août, les actions ont eu de la difficulté à trouver une orientation, affichant de solides gains un jour pour les reperdre le lendemain. Au bout du compte, l’indice S&P 500 a enregistré un gain de 0,8 %, une première hausse au cours des quatre dernières semaines, tandis que l’indice Dow a reculé de 0,4 %.
  • Le Nasdaq a bondi de 2,3 %. Malgré de solides gains, l’indice, qui est fortement axé sur la technologie, n’a pas réussi à gagner du terrain à la suite de la publication d’autres résultats colossaux de Nvidia.
  • L’indice TSX a progressé de 0,1 % au cours de la semaine.

Récession

La courbe des taux des obligations à 3 mois et à 10 ans demeure profondément inversée, ce qui porte à croire qu’une récession devrait déjà être en cours. Pourquoi n’est-ce pas le cas? Nous considérons toujours qu’une récession est probable. Toutefois, nos modèles montrent une probabilité de 90 % d’un repli au cours des 12 prochains mois. Cependant, les chances d’un atterrissage en douceur ou d’une absence d’atterrissage ont augmenté, et la période de récession continue d’être repoussée. Nous voyons trois raisons à cela. La première raison, et la plus importante, est la résilience des consommateurs. La deuxième est que nous nous approchons de la cible d’inflation des banques centrales et de la fin probable du cycle de relèvement des taux d’intérêt, ce qui contribue à un état d’esprit où les gens estiment pouvoir continuer à dépenser plutôt que de se serrer la ceinture. Enfin, les bénéfices des sociétés qui n’ont pas été aussi mauvais que les analystes le prévoyaient, ce qui est lié aux dépenses de consommation. Cependant, il est important de noter que les récents rapports sur les bénéfices montrent des signes inquiétants, en particulier chez les détaillants; certains d’entre eux ont même signalé des taux plus élevés de fraudes et de vols, ce qui indique que certaines personnes se sentent plus désespérées. La consommation n’est pas faible, mais nous commençons à voir des signes d’ajustements dans les habitudes des consommateurs qui pourraient annoncer une récession à l’horizon.

Conclusion : Une récession est toujours envisagée, mais elle ne sera probablement pas aussi grave que ce que craignaient les investisseurs.

IA

La semaine dernière, Nvidia a encore une fois anéanti ses prévisions de bénéfices, ce qui a entraîné de l’optimisme sur les marchés et stimulé la spéculation sur le potentiel de l’intelligence artificielle (IA). Cette situation est excellente pour nous : Nvidia est la position la plus importante du Fonds innovations mondiales BMO et une position importante du Fonds mondial d’actions BMO et du Fonds mondial de revenu et de croissance BMO.1 Même si le titre a fait l’objet d’une vente massive après la publication des bénéfices, il s’était beaucoup apprécié auparavant et a été l’un des plus performants cette année. L’IA en est encore à ses balbutiements, mais les occasions sont énormes, et nos gestionnaires de portefeuilles technologiques suivent le rythme depuis un certain temps. Les bénéfices de Nvidia montrent encore une fois à quel point elle obtient du succès concernant tout ce qui touche l’IA. Il est extrêmement difficile d’avoir un trimestre comme elle vient d’avoir après les résultats massifs du trimestre précédent, surtout compte tenu des attentes déjà très élevées. En même temps, nous devons être conscients que les choses ont progressé assez rapidement : pour certaines sociétés, les valorisations liées à l’IA sont supérieures aux bénéfices en ce moment. Chaque entreprise dont les activités sont en lien avec l’IA continuera probablement de profiter d’un effet de halo et, dans bien des cas, les investisseurs paient pour le potentiel. Il y aura aussi des sociétés qui annonceront qu’elles joueront un rôle dans l’IA, mais qui ne font pas grand-chose dans ce secteur; ces titres seront touchés plus tard. Comme toujours, une certaine prudence est de mise. Nous nous intéressons à l’IA depuis un certain temps et, jusqu’à présent, tout s’est très bien passé.

Conclusion : L’IA est une solution à long terme attrayante, et Nvidia demeure bien placée pour être un chef de file dans ce domaine.

Chine

Les actions chinoises ont enregistré d’importantes sorties de capitaux au cours des deux dernières semaines. Cela signale-t-il une crise imminente pour la deuxième économie mondiale? Nous n’irions pas jusqu’à affirmer cela, mais le secteur immobilier chinois – qui est le marché le plus important du pays, avant même les marchés boursiers et obligataires – continue de montrer des failles. Jusqu’à présent, les mesures de relance gouvernementales ne sont pas ce qu’elles devraient être, et la confiance des consommateurs n’est pas aussi forte que ce à quoi nous aurions pu nous attendre. De plus, nous n’avons pas vu de sociétés à très grande capitalisation comme Alibaba, Tencent ou Baidu profiter du thème de l’IA comme leurs homologues américains, et les problèmes politiques continuent, y compris les tensions croissantes avec les États-Unis. Compte tenu de ces problèmes, il n’est pas surprenant qu’une partie des capitaux ait été retirée du marché. Le seul aspect positif a été les bonnes nouvelles sur le plan des valorisations. Pour ceux qui détiennent des titres des marchés émergents, ce qui est notre cas, l’affaire concerne moins la Chine que l’ensemble de la région. En effet, même si la Chine a perdu une partie de ses activités d’exportation, d’autres pays au sein des marchés émergents ont pris la relève. La richesse est maintenant répartie un peu plus qu’elle ne l’était, et c’est une tendance que Beijing aimerait renverser.

Conclusion : Le secteur immobilier chinois devra rebondir pour que la Chine commence à relever ses grands défis économiques et, jusqu’à maintenant, rien n’indique que c’est ce qui est en train de se produire.

Positionnement

Pour obtenir une ventilation détaillée du positionnement de notre portefeuille, jetez un coup d’œil au dernier rapport de BMO Gestion mondiale d’actifs, intitulé « Les prix baissent pendant un été caniculaire :Quelles sont les prochaines étapes? »

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Perspectives

Investissement responsable
28 février 2024
mars 2024

Une transformation avec l’intelligence artificielle « équitable »

Transformation avec l’IA et transition énergétique – Lien Personne laisser en marge lors de la transformation avec l’IA.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire hebdomadaire
26 février 2024
mars 2024

Comment Nvidia est-elle devenue la nouvelle Apple?

L’action de Nvidia s’envole : le moment est-il venu d’encaisser des profits ou y a-t-il d’autres gains à réaliser? Que signifie l’écart d’inflation entre les États-Unis et le Canada pour les taux d’intérêt?
Multiactif
22 février 2024

L’exception américaine : comment les marchés américains surpassent les marchés baissiers… encore

Les réactions à ces nouvelles ont été mitigées sur les marchés, mais ces déclarations nous ont donné ce que nous recherchions depuis des mois : une plus grande clarté.
Steven Shepherd profile photo
Commentaire
22 février 2024

Commentaire de février sur les portefeuilles de FNB BMO : Les réductions de taux voient leur ombre

La lenteur du début de janvier s’est rapidement transformée en une continuation de la remontée généralisée du quatrième trimestre aux États-Unis, la période de publication des résultats ayant donné lieu à des hausses de bénéfices supérieures à la moyenne.
Commentaire
22 février 2024
mars 2024

Le point sur le marché de l’hiver 2024 – Financement immobilier commercial : Des briques, des clics et du changement

Traditionnellement lente, l’immobilier commercial s’adapte désormais plus rapidement à l’évolution des comportements.
Commentaire hebdomadaire
20 février 2024
mars 2024

Que se passe-t-il avec les obligations?

Que signifient une inflation plus élevée que prévu et une baisse des cours obligataires pour les perspectives des titres à revenu fixe? L’ascension de l’intelligence artificielle se poursuivra-t-elle ou l’optimisme finira-t-il par faire son temps?