CETTE SEMAINE AVEC MARCHELLO

Analyser les problèmes du marché boursier chinois

Du février 12 au 16 2024

CETTE SEMAINE AVEC MARCHELLO

Analyser les problèmes du marché boursier chinois

Du février 12 au 16 2024

Commentaire

Récapitulation du marché

  • Les marchés boursiers ont été mitigés cette semaine, avec peu de données importantes sur les mouvements du marché.
  • L’indice S&P 500 a grimpé de 1,4 % pour atteindre un sommet record, et a dépassé le niveau de 5 000 pour la première fois. Les vigoureuses données économiques des dernières semaines, les attentes persistantes selon lesquelles nous sommes sur le point d’amorcer un cycle d’assouplissement et les solides bénéfices soutiennent le marché.
  • Cependant, l’indice TSX a reculé de 0,4 % pendant la semaine et continue de tirer de l’arrière par rapport à son homologue américain; il est maintenant à peine positif depuis le début de l’année (contre 5,4 % pour l’indice S&P 500) et n’a progressé que de 2 % l’année dernière (23 % pour l’indice S&P 500).

Chine

Malgré un récent rebond, le marché boursier chinois a subi un délestage massif qui dure depuis plusieurs années et environ 7 000 milliards de dollars ont été perdus depuis 2021; comme le souligne Forbes, cela équivaut à peu près au produit intérieur brut combiné du Japon et de la France1. Nous avons beaucoup réfléchi à l’incidence que ce délestage aura sur les marchés émergents (ME), et la première question est la suivante : qu’est-ce qui motive cette vente massive? À notre avis, il s’agit de la combinaison de données économiques fondamentales peu solides et d’un effondrement de la confiance des investisseurs. Même si la composante économique ne s’améliore pas beaucoup, la confiance des investisseurs s’est récemment nettement raffermie : les flux de capitaux se sont redressés et le ton des investisseurs a changé en raison de l’intensification des spéculations concernant une intervention gouvernementale plus vigoureuse. Nous avons déjà observé un rebond des marchés chinois ce mois-ci, mais nous nous attendons à ce qu’il ne soit que de courte durée. C’est pourquoi nous préférons pour l’instant obtenir une exposition à la Chine par l’intermédiaire du marché des options. À long terme, nous cherchons à augmenter l’exposition directe à l’Inde dans notre panier de titres des marchés émergents. Contrairement à de nombreux autres marchés émergents, le pays jouit d’une stabilité politique relative, d’une classe moyenne émergente, d’une population relativement jeune qui entre dans ses années de travail les plus productives et d’une croissance économique supérieure à celle de la Chine.

Conclusion : Les actions chinoises pourraient poursuivre leur rebond à court terme, mais pour le long terme, nous commençons à privilégier l’Inde.

Pétrole

Les prix du pétrole semblent s’être stabilisés dernièrement; s’agit-il du calme avant la tempête? Nous nous attendons à ce que les marchés restent dans une fourchette étroite autour de 70 $ à 90 $ le baril pour le moment, mais nous pensons que les risques favorisent le potentiel de hausse. Il s’agit d’une question d’offre et de demande. Sur le plan de la demande, nous observons que la croissance économique est remarquablement résiliente aux États-Unis, tandis que des régions comme le Canada et l’Europe ont réussi à éviter une récession. La Chine reste un peu une inconnue, mais dans l’ensemble, la demande pourrait s’avérer plus robuste que prévu. Du côté de l’offre, le conflit se poursuit au Moyen-Orient et, même si le risque d’une escalade majeure semble relativement faible, il reste présent. Le marché sous-estime probablement la quantité d’énergie provenant de la Russie, ce qui crée quelques pressions à la baisse. Mais dans l’ensemble, nous pensons que les risques pèsent davantage sur le potentiel de hausse.

Conclusion : Nous nous attendons à ce que les prix du pétrole restent confinés dans une fourchette étroite, mais s’ils fluctuent, ils devraient le faire à la hausse.

Emplois

Depuis le début de l’année, un certain nombre de grandes sociétés, dont les géants technologiques Meta, Amazon et Alphabet, ont annoncé d’importantes suppressions d’emplois. Malgré tout, les marchés du travail se sont montrés étonnamment résilients. Comment devons-nous comprendre cette divergence apparente? Un élément clé est que, même si de nombreuses mises à pied ont été annoncées, nous avons également assisté à une tonne d’embauches : par exemple, le nombre total d’emplois non agricoles rémunérés aux États-Unis a augmenté de 353 000 en janvier2, ce qui représente une hausse surprise de plus de 50 %, puisque les attentes étaient de 200 000 emplois supplémentaires. À notre avis, ce sont ces embauches qui stabilisent le taux de chômage. Sans surprise, les nouvelles ont tendance à mettre l’accent sur les points négatifs, comme les pertes d’emplois, plutôt que sur les bonnes nouvelles, comme les embauches qui compensent ces pertes, ce qui joue probablement aussi un rôle dans la perception d’un écart. Enfin, nous nous attendons à un ralentissement, mais pas à un effondrement du marché de l’emploi. Les prévisions de croissance du PIB continuent d’être révisées à la hausse et dépassent maintenant 3 % pour le trimestre, ce qui est équivalent à une croissance supérieure à la tendance. Ce résultat correspond à un marché du travail stable. Un autre indicateur clé à surveiller est celui des salaires : ils sont au cœur des préoccupations de la Réserve fédérale américaine, qui reste à l’affût de signes indiquant que l’inflation approche de sa cible de 2 % et réfléchit au moment des réductions de taux.

Conclusion : Il y a eu plus que suffisamment de nouveaux emplois pour compenser les réductions d’emplois qui ont été largement rapportées, et c’est ce qui assure la stabilité du taux de chômage.

Perspectives des marchés pour 2024 de BMO Gestion mondiale d’actifs

Dans cette vidéo d’une heure, je suis accompagné de six gestionnaires de portefeuille – qui se spécialisent dans les obligations, les dividendes, les soins de santé, l’immobilier, les services financiers et la technologie – pour discuter de ce qui pourrait attendre les marchés au cours de la prochaine année, y compris les risques et les occasions potentiels.

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Perspectives

Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
27 mai 2024
mai 2024

Nvidia l’emporte de nouveau. Mais est-ce le cas pour les marchés?

Les marchés s’accrochent-ils trop à Nvidia et à l’IA dans l’attente d’une certitude quant aux taux d’intérêt? Est-il temps d’abandonner tout espoir de baisse des taux cette année?
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
21 mai 2024
mai 2024

Walmart atteint des sommets record. D’autres sociétés suivront-elles?

La vigueur des bénéfices de Walmart est-elle une indication de la façon dont les consommateurs dépensent? Les données sur le ralentissement de l’inflation auront-elles une incidence sur le calendrier des baisses de taux?
Steven Shepherd profile photo
Commentaire
16 mai 2024

Commentaire de mai sur les Portefeuilles FNB BMO «Jerome et un marché sens dessus dessous»

Après un mois d’avril orageux, les marchés sont revenus à leur philosophie selon laquelle « une mauvaise nouvelle est une bonne nouvelle », à la suite de la décision de la Réserve fédérale américaine de maintenir son taux au même niveau.
Point de vue
15 mai 2024

Le dernier combat de la Fed : Une seule réduction des taux est prévue pour 2024

Nous continuons de croire qu’au moins une réduction de taux est possible, mais qu’elle aura lieu probablement plus tard cette année. Cependant, comme l’économie s’avère assez résiliente et que l’inflation reste relativement stable à ces niveaux, la décision dépendra probablement de la vigueur de la consommation.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
13 mai 2024
mai 2024

La formule secrète pour stimuler les revenus

Les marchés dépendent-ils de la résilience des bénéfices ou de la faiblesse des perspectives? Les propriétaires d’entreprise s’attendent-ils à ce que l’économie ralentisse?
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
6 mai 2024
mai 2024

Recherche d’indices sur les bénéfices des sociétés

Que révèlent les bénéfices de Starbucks et d’Apple sur la vigueur de la consommation? Le marché a-t-il accepté qu’une seule baisse de taux soit probable en 2024?

Attestation du site Web

Vous accédez maintenant au site Web pour conseillers de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Lisez nos modalités.

Cliquez ici pour communiquer avec nous.

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les opinions exprimées peuvent changer sans préavis. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.