CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

La Banque du Canada sera-t-elle la première à passer à l’acte?

Du 3 au 7 juin 2024

CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

La Banque du Canada sera-t-elle la première à passer à l’acte?

Du 3 au 7 juin 2024

Commentaire

Récapitulation du marché

  • Les marchés boursiers ont reculé cette semaine, parallèlement à des bénéfices contrastés et à des flux de données économiques globalement respectables.
  • L’indice S&P 500 a perdu 0,5 %, les technologies et l’industrie ayant reculé, tandis que l’énergie et les services publics ont inscrit des rendements supérieurs cette semaine.
  • Pendant ce temps, le TSX a cédé 0,2 % à cause de la faiblesse de l’industrie et des services publics, ainsi que des fluctuations qui ont suivi l’annonce des bénéfices parmi les grandes banques.

Consommation

Il y a quelques semaines dans cette chronique, j’ai mentionné que nous suivrions de près la publication des résultats de Target afin de déceler d’autres signes de changement dans les dépenses de consommation des ménages. Auparavant, Walmart avait déclaré d’excellents résultats grâce à la forte consommation de produits à bas prix. Les résultats de Target, qui ont été publiés la semaine dernière, ne semblaient pas aussi bons en comparaison, mais ils confirment la tendance que nous soupçonnions : même dans les magasins qui proposent à la fois des articles discrétionnaires à forte marge et des produits de base à bas prix, les consommateurs choisissent l’essentiel. Dans l’annonce de ses résultats, Walmart a mentionné que les consommateurs cherchaient à maximiser la valeur de leurs achats. Nous observons également cette tendance dans d’autres secteurs : le secteur du transport aérien et hôtelier est en baisse par rapport à la période qui a immédiatement suivi la COVID-19. Les gens partent encore en vacances, mais ils recherchent maintenant des rabais plutôt que de payer le plein prix. Ces événements montrent pourquoi nous continuons de sous-pondérer la consommation discrétionnaire et de surpondérer les biens de consommation de base dans nos portefeuilles.

Conclusion : La confiance des consommateurs semble changer, de sorte que nous continuons de préférer les biens de consommation de base à la consommation discrétionnaire.

Banque du Canada

Le moment est-il enfin venu? Cette semaine, la Banque du Canada (BdC) se réunit pour prendre sa décision très attendue au sujet des taux d’intérêt, et les observateurs s’attendent – comme nous – à une baisse des taux pour la première fois dans le cycle actuel. Les données économiques montrent un fléchissement de la consommation, un ralentissement de l’économie, un marché de l’habitation affaibli, ainsi qu’une amélioration de l’inflation. Dans l’ensemble, il s’agit d’un ensemble d’arguments assez convaincants en faveur d’un assouplissement des taux. De plus, on s’attend à ce que la Banque centrale européenne effectue des réductions peu de temps après, la BdC ne sera donc pas seule. Cela dit, nous pensons que la BdC devrait demeurer dépendante des données économiques : si celles-ci restent relativement stables ou se détériorent davantage, la banque continuera probablement de réduire les taux. Si le cycle de réduction des taux commence cette semaine, cela pourrait donner un coup de pouce au marché canadien, et particulièrement aux obligations canadiennes. Cependant, cette baisse exercera aussi des pressions sur le dollar canadien, ce dont la BdC devra tenir compte.

Conclusion : Ce n’est pas une certitude, mais nous pensons que la BdC réduira les taux cette semaine, ce qui pourrait donner un coup de pouce aux marchés canadiens.

Actions américaines

La période de publication des résultats achevée, les investisseurs devraient-ils s’attendre à des « ventes motivées par les nouvelles »? En bref, oui : nous nous attendons à la réalisation de profits à l’approche des mois d’été. Selon nous, l’argent ne quittera pas obligatoirement le marché, mais il pourrait y avoir une rotation vers des sociétés dont les ratios cours-bénéfice (C/B) sont moins élevés et qui sont perçues comme des placements plus sûrs. Nous avons été un peu surpris de voir Nvidia continuer à progresser, même quelques jours après l’annonce de ses bénéfices. Cela montre qu’il est encore possible pour certaines grandes sociétés de progresser, et cela découle probablement du fractionnement d’actions et de l’augmentation des dividendes de Nvidia, qui élargissent la base des investisseurs de la société. Dans l’ensemble, il est probable que certains secteurs qui affichaient un bon potentiel de bénéfices commenceront à afficher une certaine faiblesse, qui pourrait se traduire par une rotation vers d’autres titres et secteurs. Nous nous attendons notamment à ce que les secteurs des services financiers et de la santé tirent leur épingle du jeu. Ce qu’il faut retenir, cependant, c’est que les marchés devraient commencer à être un peu plus volatils et à enregistrer des pressions baissières à court terme jusqu’à ce que le cycle des bénéfices reprenne.

Conclusion : Dans la foulée de la période de publication des résultats, nous nous attendons à des prises de profits et à une rotation vers des secteurs comme les services financiers et la santé.

Positionnement

Pour obtenir une ventilation détaillée du positionnement de notre portefeuille, consultez le dernier rapport de BMO Gestion mondiale d’actifs, intitulé Le dernier combat de la Fed : Une seule réduction des taux est prévue pour 2024

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Perspectives

Point de vue
17 juillet 2024

Politique et profits : Trouver des gains pendant une année électorale

La bonne nouvelle, c’est qu’elle demeure en assez bonne position et que nous ne voyons aucun signe dans le marché qui nous inquiète suffisamment pour justifier une importante aversion pour le risque.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
15 juillet 2024
juillet 2024

Est-il temps de remplacer les actions des grandes sociétés technologiques par des actions de sociétés à petite capitalisation?

Les investisseurs devraient-ils envisager de passer aux actions à plus petite capitalisation boursière? Que nous a appris le dernier rapport sur l’IPC au sujet de la probabilité d’une baisse des taux en septembre? Et, le long de la courbe des taux, où les investisseurs devraient-ils chercher des occasions?
Steven Shepherd profile photo
Commentaire
11 juillet 2024

Commentaire de juillet sur les Portefeuilles FNB BMO : « Take the Money and Run ou Take it Easy? »

La fin du mois, du trimestre et du premier semestre de 2024 étant déjà dans les annales, les marchés semblent prendre une grande respiration dans l’attente de ce que le reste de l’année apportera.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
8 juillet 2024
juillet 2024

Quel est l’impact de la politique sur votre portefeuille?

Quel enseignement avons-nous tiré de sa réaction aux dernières données sur l’inflation? Comment se manifestera-t-elle et dans quelle mesure se répercutera-t-elle sur les marchés?
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
2 juillet 2024
juillet 2024

Pourquoi les consommateurs américains tiennent-ils bon, et les Canadiens non?

Quelle est la situation des consommateurs en ce début de deuxième semestre de l’année? Quelle a été l’incidence du débat présidentiel américain de la semaine dernière sur les marchés?
Commentaire
24 juin 2024
juillet 2024

Président Powell : De vilaines obligations en fin de compte?

Quelle est la cause de l’écart entre les actions canadiennes et américaines? Quelle est la source de la récente volatilité des obligations, et persistera-t-elle jusqu’à la fin de 2024?

Attestation du site Web

Vous accédez maintenant au site Web pour conseillers de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Lisez nos modalités.

Cliquez ici pour communiquer avec nous.

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les opinions exprimées peuvent changer sans préavis. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.