CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

La formule secrète pour stimuler les revenus

Du 13 au 17 mai 2024

CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

La formule secrète pour stimuler les revenus

Du 13 au 17 mai 2024

Commentaire

Récapitulation du marché

  • Les marchés boursiers ont enregistré une croissance constante des gains alimentés par les bénéfices cette semaine, faisant en sorte que l’indice S&P 500 est près d’atteindre le sommet de fin mars.
  • L’indice a augmenté de 1,9 % sur la semaine, sous l’impulsion des services publics, des banques et des matériaux, tandis que tous les autres secteurs ont enregistré des gains.
  • La Bourse de Toronto (TSX) a augmenté de 1,6 %, la vigueur des matières et de l’énergie étant supérieure à la faiblesse de la santé et de l’énergie.

Bénéfices

Les marchés se sont redressés au début du mois de mai, apparemment en raison de la résilience des bénéfices, mais ils ont reculé un peu la semaine dernière à cause de la faiblesse des perspectives. Compte tenu de ces deux facteurs divergents, que faut-il retenir de la période de publication des bénéfices? À notre avis, la clé est que si une société avait de solides bénéfices supérieurs ET des perspectives favorables, le marché la récompensait, mais elle avait besoin des deux pour bien faire. À l’inverse, si les perspectives d’une société étaient mauvaises, son cours était pénalisé de 10 % et plus. Des bénéfices décents et des mauvaises perspectives ont aussi été pénalisés, comme dans le cas de Meta. Il y a eu quelques exceptions : Tesla, par exemple, n’a pas enregistré de bénéfices solides, mais a tout de même connu une bonne remontée par rapport à ses perspectives haussières. Mais, dans l’ensemble, cela dépendait de la situation de chaque société, et il fallait à la fois des bénéfices solides et des perspectives favorables pour obtenir un potentiel de hausse important. En prenant un peu de recul, les marchés tentent également de déchiffrer les avantages et les inconvénients des données économiques. Dans ce contexte, de mauvaises nouvelles pourraient être une bonne nouvelle, car un ralentissement de l’économie pourrait signifier que les baisses de taux arriveront plus tôt. À notre avis, c’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons observé des fluctuations sur les marchés ces derniers temps.

Conclusion : Les bénéfices et les perspectives sont la force motrice des cours boursiers, les marchés récompensant généralement uniquement les sociétés qui ont annoncé de bonnes nouvelles sur ces deux fronts.

Pétrole

Les prix du pétrole brut WTI ont chuté à moins de 80 $ le baril par rapport à leurs sommets de 85 $ atteints en avril. Ce mouvement valide certains des changements que nous avons apportés à notre position dans le secteur de l’énergie au cours des derniers mois : nous étions optimistes pour l’énergie, mais lorsque les prix du pétrole ont augmenté, nous avons vendu des options et nous sommes revenus à une position neutre. Même si nous restons neutres pour l’instant, nous pensons que 80 $ à 90 $ le baril est la bonne fourchette, ce qui signifie que les prix peuvent probablement augmenter. Lorsque les prix ont atteint la limite supérieure de cette fourchette plus tôt cette année, cela était probablement attribuable aux risques géopolitiques plutôt qu’aux paramètres fondamentaux de l’offre et de la demande, qui semblent assez équilibrés. Nous nous attendons à ce que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) maintienne le cap à sa prochaine réunion plutôt que d’augmenter l’offre. Par ailleurs, la demande diminue peut-être légèrement, mais pas suffisamment pour provoquer une forte fluctuation des prix. Pour la suite des choses, nous estimons qu’il y a un potentiel de hausse dans le secteur de l’énergie en raison de l’augmentation probable de la demande. Nous ne prévoyons pas étoffer notre position dans le secteur de l’énergie à court terme, mais nous nous en tenons actuellement à ce que nous avons déjà dans nos portefeuilles.

Conclusion : Nous restons neutres à l’égard de l’énergie, mais nous nous attendons à ce que les prix du pétrole montent d’ici la fin de l’année.

Confiance des entreprises

On parle beaucoup de la confiance des consommateurs, mais qu’en est-il de celle des propriétaires d’entreprise : peut-elle nous aider à comprendre si l’économie pourrait ralentir? Nous voyons cette question sous deux angles. La confiance des propriétaires de petites entreprises semble négative, parce que les taux d’intérêt élevés ont tendance à avoir un effet démesuré sur leurs activités et leurs flux de trésorerie par rapport aux grandes sociétés. Les intentions d’embauche sont également plus faibles à cet égard. Pour les grandes entreprises, la confiance est un peu plus mitigée et tend à être plus spécifique au secteur et à l’industrie. Par exemple, de nombreuses grandes sociétés technologiques ont déjà fait leurs suppressions d’emplois et, dans d’autres secteurs, des mises à pied sont susceptibles de se produire, les entreprises étant aux prises avec des coûts plus élevés, une inflation à la baisse (qui a une incidence sur les revenus) et des changements dans les habitudes de consommation. Le premier signe d’un éventuel ralentissement de l’économie s’est déjà produit : les entreprises n’engagent pas autant de travailleurs. La prochaine étape serait de passer à l’embauche pour des postes temporaires plutôt que pour des postes à temps plein. La troisième et dernière étape serait la suppression d’emplois. Nous n’en avons pas encore vu beaucoup, sauf dans des secteurs précis comme les technologies. Il est intéressant de noter qu’Uber et Lyft ont récemment déclaré que la demande de trajets de 20 $ à 30 $ est demeurée relativement forte. Il s’ensuit que la consommation ne ralentira peut-être pas aussi rapidement que certains l’avaient prévu, même si les détaillants discrétionnaires haut de gamme comme Starbucks et Lululemon ont souffert de la baisse de la demande des consommateurs. Il s’ensuit que les consommateurs ne subissent pas tous les effets de la hausse des taux d’intérêt.

Conclusion : La confiance des petites entreprises est plus négative que celle des grandes entreprises, et même si des suppressions d’emplois sont possibles, la consommation continue d’aller relativement bien.

Positionnement

Pour obtenir une ventilation détaillée du positionnement de notre portefeuille, consultez le dernier rapport de BMO Gestion mondiale d’actifs, intitulé L’exception américaine : une seule réduction des taux attendue en 2024.

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Perspectives

Commentaire
24 juin 2024
juin 2024

Président Powell : De vilaines obligations en fin de compte?

Quelle est la cause de l’écart entre les actions canadiennes et américaines? Quelle est la source de la récente volatilité des obligations, et persistera-t-elle jusqu’à la fin de 2024?
Banner image of vehicle shifter with stock market graphic overlay
Point de vue
21 juin 2024

Passez au point neutre : arguments pour une prudence optimiste

Les vents du changement soufflent. Début juin, la Banque de Le Canada (BdC) est devenu la première des grandes banques centrales du monde à abaisser les taux d’intérêt.
Steven Shepherd profile photo
Commentaire
19 juin 2024

Commentaire de juin sur les Portefeuilles FNB BMO : « Passage à une position neutre »

Même si nos perspectives à long terme pour les actions demeurent positives, à notre avis, un certain nombre de facteurs favorables à court terme se matérialisent.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
17 juin 2024
juin 2024

Compter sur des baisses de taux de 24 carats

Quelle est l’incidence des prévisions de taux d’intérêt de la Fed sur les attentes du marché? Les prix de l’or ont-ils atteint leur plafond?
Commentaire
17 juin 2024

Combler « l’écart lié aux placements non traditionnels »

Autrefois, les investisseurs individuels qualifiés n’avaient pas accès à ce type de placements non traditionnels.
Commentaire
17 juin 2024

La solution permanente

Les marchés privés peuvent augmenter les rendements et diversifier le risque en délaissant les placements publics.

Attestation du site Web

Vous accédez maintenant au site Web pour conseillers de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Lisez nos modalités.

Cliquez ici pour communiquer avec nous.

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les opinions exprimées peuvent changer sans préavis. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.