CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Walmart atteint des sommets record. D’autres sociétés suivront-elles?

Du 21 au 24 mai 2024

CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Walmart atteint des sommets record. D’autres sociétés suivront-elles?

Du 21 au 24 mai 2024

Commentaire

Récapitulation du marché

  • Les marchés boursiers ont généralement progressé cette semaine, car le rapport sur l’indice des prix à la consommation (IPC) aux États-Unis, qui a été suivi de près, n’a pas vraiment déçu – ce n’était certainement pas formidable, mais nous avons été conditionnés à composer avec des mauvaises données sur l’inflation.
  • L’indice S&P 500 a progressé de 1,5 %, tandis que le Nasdaq, à forte teneur technologique, a mené le bal avec une hausse de 2,1 %. Ces gains ont permis à l’indice S&P 500 de renouer avec des niveaux record, tandis que l’indice Dow a franchi la barre des 40 000.
  • Les actions canadiennes ont tiré de l’arrière, en hausse de 0,7 % au cours de la semaine, les baisses de l’énergie et de l’industrie ayant contrebalancé les gains du secteur des matières premières et des banques.

Walmart

La semaine dernière, les bénéfices supérieurs aux prévisions de Walmart ont fait grimper son titre à des sommets historiques. Que pouvons-nous en déduire sur le consommateur? Les bénéfices élevés de la société montrent que les consommateurs dépensent de plus en plus leur argent dans le secteur des biens de consommation de base, puisqu’ils en veulent plus pour leur argent. Walmart tente d’agir en conséquence, si bien qu’une hausse des bénéfices n’est pas surprenante. Selon nous, les ventes au détail dans les segments haut de gamme et bas de gamme se portent bien parce que la consommation demeure assez résiliente, mais le milieu de gamme s’affaiblit à mesure que ce segment de consommateurs réduit ses dépenses. À notre avis, la prudence est de mise lorsqu’il s’agit de détenir des sociétés dans le segment milieu de gamme du marché de détail. Les fluctuations du cours de l’action montrent que les investisseurs évaluent les sociétés du point de vue de la valorisation et de la conjoncture économique actuelle. De ce point de vue, Walmart ressemble à une société possédant des capacités qui s’articulent autour de l’état actuel de la consommation. Nous surveillerons de près les résultats de Target et d’autres sociétés du secteur des biens de consommation de base. Leurs résultats permettront d’élucider la question de savoir si les bénéfices de Walmart étaient attribuables à ses particularités ou s’ils s’inscrivent dans une tendance plus générale, comme nous le supposons.

Conclusion : Nous pensons que la vigueur des bénéfices de Walmart indique que les dépenses des consommateurs continuent de changer.

Inflation

Les attentes quant aux taux d’intérêt ont ressemblé dernièrement à un match de tennis : la balle voyage d’un côté et de l’autre. Il y a six mois, on annonçait jusqu’à six baisses de taux en 2024; depuis quelques mois, on spécule de nouveau sur des hausses potentielles. Après que les récentes données sur l’inflation américaine en avril ont montré des signes de ralentissement, de nouvelles questions sur l’accélération du calendrier de réductions ont émergé. Selon nous, nous sommes revenus à un stade où personne ne veut relever les taux; il faudrait une quantité extraordinaire de données pour convaincre la Réserve fédérale américaine d’augmenter les taux. Tout ce que la Réserve fédérale exige, c’est d’avoir la certitude que l’inflation ne montera pas en flèche une fois qu’elle aura baissé les taux. Bien que beaucoup de choses échappent au contrôle de la Réserve fédérale, une chose qu’elle peut faire, c’est gérer les attentes. Par exemple, lorsqu’elle décidera de baisser les taux, nous nous attendons à ce qu’elle souligne que la décision ne signifie pas que des baisses seront apportées à chaque réunion, et que les décisions futures demeureront dépendantes des données.

Conclusion : La question n’est pas de savoir si les taux d’intérêt vont baisser, mais plutôt quand ils baisseront.

Actions mèmes

Les actions mèmes – des actions qui deviennent virales en raison de l’intérêt des communautés en ligne et dont le rendement n’est souvent pas lié aux résultats ou au potentiel réels – font de nouveau les manchettes. GameStop et AMC ont figuré parmi les titres qui ont bondi la semaine dernière, en raison de l’intérêt des investisseurs de détail, avant de baisser. Qu’est-ce qui a provoqué cette résurgence? Pour commencer, le S&P 500, le Nasdaq et le Dow Jones ont tous atteint des sommets record la semaine dernière. Ce type de rendement est un excellent signe, compte tenu des taux d’intérêt élevés et de l’inflation persistante. Il indique que l’économie et la consommation sont relativement résilientes. C’est cet optimisme qui est probablement à l’origine du récent rebond des actions mèmes. Cela dit, cette hausse a été assez différente des autres parce qu’elle s’est estompée rapidement – elle a semblé être un mouvement rapide plutôt qu’un effort concerté pour mettre les positions vendeur en difficulté, comme ce fut le cas lors des cycles d’actions mèmes précédents. Il y a aussi eu moins de positions vendeur qu’il y a quelques années en raison de ce qui s’était passé avec ces actions antérieurement. Ces changements apportés au contexte de marché ont semblé nuire à la durée de la hausse.

Conclusion : Les actions mèmes sont intéressantes, mais, dans ce cas-ci, la hausse a à peine pris son envol.

Positionnement

Pour obtenir une ventilation détaillée du positionnement de notre portefeuille, consultez le dernier rapport de BMO Gestion mondiale d’actifs, intitulé L’exception américaine : une seule réduction des taux attendue en 2024.

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Perspectives

Banner image of vehicle shifter with stock market graphic overlay
Point de vue
21 juin 2024

Passez au point neutre : arguments pour une prudence optimiste

Les vents du changement soufflent. Début juin, la Banque de Le Canada (BdC) est devenu la première des grandes banques centrales du monde à abaisser les taux d’intérêt.
Steven Shepherd profile photo
Commentaire
19 juin 2024

Commentaire de juin sur les Portefeuilles FNB BMO : « Passage à une position neutre »

Même si nos perspectives à long terme pour les actions demeurent positives, à notre avis, un certain nombre de facteurs favorables à court terme se matérialisent.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
17 juin 2024
juin 2024

Compter sur des baisses de taux de 24 carats

Quelle est l’incidence des prévisions de taux d’intérêt de la Fed sur les attentes du marché? Les prix de l’or ont-ils atteint leur plafond?
Commentaire
17 juin 2024

Combler « l’écart lié aux placements non traditionnels »

Autrefois, les investisseurs individuels qualifiés n’avaient pas accès à ce type de placements non traditionnels.
Commentaire
17 juin 2024

La solution permanente

Les marchés privés peuvent augmenter les rendements et diversifier le risque en délaissant les placements publics.
Commentaire
17 juin 2024

Présentation d’Altitude

Notre objectif fondamental est de démystifier les placements non traditionnels.

Attestation du site Web

Vous accédez maintenant au site Web pour conseillers de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Lisez nos modalités.

Cliquez ici pour communiquer avec nous.

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les opinions exprimées peuvent changer sans préavis. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.