CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Nvidia l’emporte de nouveau. Mais est-ce le cas pour les marchés?

Du 27 au 31 mai 2024

CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Nvidia l’emporte de nouveau. Mais est-ce le cas pour les marchés?

Du 27 au 31 mai 2024

Commentaire

Récapitulation du marché

  • Les marchés boursiers ont peu bougé cette semaine : l’indice S&P 500 est resté stable et l’indice TSX a reculé de 0,6 %.
  • Les actions se maintiennent près de sommets record en Amérique du Nord à un moment où les attentes d’assouplissement de la Réserve fédérale diminuent et où les taux des obligations du Trésor à long terme sont à la hausse.
  • Étant donné qu’il n’y a pas trop de marge de manœuvre en ce qui concerne les valorisations – un sujet dont nous discuterons un autre jour –, le marché s’appuie davantage sur l’idée que les bénéfices resteront solides.

Nvidia

La semaine dernière, Nvidia a encore une fois déclaré des bénéfices supérieurs aux attentes, ce qui a fait bondir son action à des sommets record. En même temps, le chef de file de l’intelligence artificielle (IA) a annoncé un fractionnement d’actions à 10 pour 1, qui prendra effet le 7 juin, ainsi qu’une hausse de son dividende trimestriel. C’est vraiment une histoire incroyable : même après plusieurs trimestres de bénéfices incroyables et face à des attentes élevées, Nvidia continue de surpasser les estimations. La société continue d’exercer sa domination dans le secteur de l’IA, et la dernière annonce a révélé une note parfaite : ses prévisions demeurent prometteuses, elle ne prévoit pas d’accrocs de l’offre dans un avenir proche et sa gestion et son exécution ont été excellentes. De plus, il y a eu quelque chose pour tout le monde puisque les investisseurs à long terme seront exceptionnellement heureux en raison de la croissance et des perspectives de la société, tandis que le fractionnement du titre rendra la société plus accessible aux petits investisseurs et que l’augmentation du dividende fera l’affaire des investisseurs axés sur la croissance du dividende. À notre avis, c’est cette combinaison qui a ultimement fait grimper le cours de l’action de plus de 7 %. L’histoire de l’IA s’étale sur plus d’une décennie, et nous croyons que l’engouement est justifié pour les sociétés de premier plan. Certaines de ces sociétés sont-elles sans contredit surévaluées à l’heure actuelle? Peut-être. Mais vous ne payez pas pour le présent, vous payez pour l’avenir, et vous ne savez pas à quel moment des hausses soudaines du cours des actions, comme celle que nous venons d’observer, se produiront. À notre avis, il s’agit d’un univers dans lequel vous voulez être surpondéré au cours des deux à trois prochaines années, et Nvidia demeure la position la plus importante dans le Fonds mondial d’actions BMO, le Fonds innovations mondiales BMO et le Fonds mondial de revenu et de croissance BMO. On pourrait soutenir que les marchés s’accrochent trop à l’IA dans l’attente d’une certitude quant aux taux d’intérêt. Si les sociétés ne faisaient pas état de bons bénéfices, nous pensons que le marché serait probablement plus neutre que positif. Cependant, les bons bénéfices des sociétés comme Nvidia valident les gains – des bénéfices plus élevés justifient des ratios plus élevés, même si les taux n’ont pas baissé. Les marchés pourraient amorcer une autre remontée lorsque les taux commenceront à baisser, à condition qu’elle ne soit pas liée à un ralentissement considérable de l’économie.

Nvidia tourne à plein régime et reste à l’avant-plan de l’histoire de l’IA.

Réserve fédérale américaine

Le procès-verbal de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine a été publié la semaine dernière, et le ton y a été un peu plus ferme que ce qu’espéraient beaucoup d’observateurs, les membres du comité ayant souligné l’absence de progrès vers la cible d’inflation de 2 %. Cela signifie-t-il que les investisseurs devraient abandonner tout espoir de baisse des taux cette année? Pas tout à fait. Le procès-verbal ne nous a pas surpris : nous ne nous attendons pas à ce que la Réserve fédérale adopte une attitude conciliante tant que les données ne seront pas là où elles doivent être et que la Réserve fédérale ne sera pas prête à baisser les taux. Cela dit, nous croyons toujours qu’elle voulait baisser les taux avant la fin de 2024, mais elle n’a besoin que d’une justification économique suffisante. Dernièrement, les données sur l’inflation ont eu tendance à être stables ou un peu plus élevées que prévu, ce qui a forcé la Réserve fédérale à ne pas intervenir. Des considérations politiques pourraient faire en sorte qu’il soit un peu plus difficile pour elle de décréter des baisses à mesure que nous approchons de l’élection présidentielle de novembre, mais nous ne nous attendons pas à ce que cela l’empêche de les décréter si les données le justifient. Ce qu’il faut retenir de cette réunion, c’est que la Réserve fédérale devrait maintenir un ton assez neutre, en se positionnant sur une ligne fine entre un ton ferme et un ton conciliant, jusqu’à ce qu’elle constate de réels progrès vers la cible d’inflation de 2 %.

Conclusion : La Réserve fédérale veut probablement réduire les taux cette année, mais elle a besoin de bonnes données économiques pour le faire.

Métaux

Les prix des métaux comme le cuivre et l’or ont atteint de nouveaux sommets au cours des derniers mois. Il s’agit donc d’un moment opportun pour discuter du rôle que les métaux devraient jouer dans un portefeuille. Il y a des moments où les métaux sont particulièrement précieux, et il semble que ce soit le cas en ce moment. Les métaux jouent différents rôles dans un portefeuille à différents moments. Si vous pensez que l’économie d’un pays est sur le point de bondir ou de se redresser d’une situation défavorable, il est logique d’augmenter la pondération des métaux. Par exemple, si vous pensez que l’économie chinoise a fini de ralentir et qu’elle va se stabiliser, le moment est peut-être bien choisi pour réintégrer le secteur des métaux. Si l’inflation persistante ou l’incertitude entourant le dollar américain sont préoccupantes, c’est probablement de l’or que vous voulez détenir. Dans l’ensemble, il est logique d’avoir une pondération des métaux dans bien des cas, et de nombreuses possibilités de mise en œuvre sont offertes, notamment l’or, le cuivre, l’argent ou un panier diversifié. Nous demeurons optimistes à cet égard.

Conclusion : Nous pensons qu’il est logique d’avoir une certaine exposition aux métaux à l’heure actuelle et qu’il est probable que les prix augmentent à partir de maintenant.

Positionnement

Pour obtenir une ventilation détaillée du positionnement de notre portefeuille, consultez le dernier rapport de BMO Gestion mondiale d’actifs, intitulé L’exception américaine : une seule réduction des taux attendue en 2024.

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Perspectives

Commentaire
24 juin 2024
juin 2024

Président Powell : De vilaines obligations en fin de compte?

Quelle est la cause de l’écart entre les actions canadiennes et américaines? Quelle est la source de la récente volatilité des obligations, et persistera-t-elle jusqu’à la fin de 2024?
Banner image of vehicle shifter with stock market graphic overlay
Point de vue
21 juin 2024

Passez au point neutre : arguments pour une prudence optimiste

Les vents du changement soufflent. Début juin, la Banque de Le Canada (BdC) est devenu la première des grandes banques centrales du monde à abaisser les taux d’intérêt.
Steven Shepherd profile photo
Commentaire
19 juin 2024

Commentaire de juin sur les Portefeuilles FNB BMO : « Passage à une position neutre »

Même si nos perspectives à long terme pour les actions demeurent positives, à notre avis, un certain nombre de facteurs favorables à court terme se matérialisent.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
17 juin 2024
juin 2024

Compter sur des baisses de taux de 24 carats

Quelle est l’incidence des prévisions de taux d’intérêt de la Fed sur les attentes du marché? Les prix de l’or ont-ils atteint leur plafond?
Commentaire
17 juin 2024

Combler « l’écart lié aux placements non traditionnels »

Autrefois, les investisseurs individuels qualifiés n’avaient pas accès à ce type de placements non traditionnels.
Commentaire
17 juin 2024

La solution permanente

Les marchés privés peuvent augmenter les rendements et diversifier le risque en délaissant les placements publics.

Attestation du site Web

Vous accédez maintenant au site Web pour conseillers de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Lisez nos modalités.

Cliquez ici pour communiquer avec nous.

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les opinions exprimées peuvent changer sans préavis. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.