CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Recherche d’indices sur les bénéfices des sociétés

Du 6 au 10 mai 2024

CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Recherche d’indices sur les bénéfices des sociétés

Du 6 au 10 mai 2024

Commentaire

Récapitulation du marché

  • Après avoir clôturé avril en territoire négatif, la plupart des actions se sont redressées dans la deuxième moitié de la semaine, stimulées par les bénéfices annoncés (notamment ceux d’Apple), le ton plus doux que prévu de la Fed et des données encourageantes vers la fin de la semaine.
  • Le NASDAQ (+1,4 % pour la semaine), qui est à forte teneur technologique, a dominé les grands indices, suivi de près par le Dow Jones (+1,1 %).
  • À l’autre extrémité, le TSX a enregistré une perte de 0,1 %. (Veuillez noter que de nombreux marchés mondiaux ont été fermés au moins une journée cette semaine, et que les marchés de la Chine sont fermés depuis mercredi.)

Attentes quant aux taux

La semaine dernière, le président de la Réserve fédérale américaine (la « Fed »), Jerome Powell, a de nouveau laissé entendre que les réductions de taux seraient retardées, mais personne n’a été surpris. Le marché vise maintenant après juin et juillet en se rapprochant du quatrième trimestre, et une à deux baisses de taux seulement sont maintenant considérées comme probables pour le reste de 2024. Il est intéressant de noter que M. Powell a reconnu que l’inflation a été persistante au cours des derniers mois. Cependant, ce qui a moins retenu l’attention des médias, c’est qu’il a également souligné les progrès réalisés dans la lutte contre l’inflation. À notre avis, cela soulève la question suivante : si des progrès ont été réalisés, pourquoi le taux n’a-t-il pas été changé? Nous estimons que la réponse est qu’une baisse de taux est prévue plus tard dans l’année. À l’inverse, lorsqu’on lui a posé des questions sur la perspective d’une hausse des taux d’intérêt pour contrer l’inflation persistante, M. Powell a répondu qu’une hausse des taux était « improbable ». L’absence d’un « non » catégorique a donné matière à réflexion à certains acteurs sur le marché, mais nous estimons que c’était la bonne évaluation de la situation. Une hausse des taux, quoiqu’improbable, reste une possibilité qui n’est pas nulle dans le présent contexte et elle ne peut pas être définitivement exclue. Cela dit, nous ne pensons pas que ce soit probable.

Conclusion : Même si M. Powell a indiqué un report des baisses de taux d’intérêt, les marchés ont été généralement calmes, ce qui montre que les investisseurs les attendent plus tard cette année.

Indicateurs

Au cours des semaines précédentes, les bénéfices de plusieurs sociétés ont donné un aperçu de la situation de la consommation. Cependant, il est important de savoir quels segments de consommation elles représentent en particulier : Starbucks, par exemple, est le type d’entreprise qui figure dans les dépenses quotidiennes de nombreux consommateurs, mais ses bénéfices inférieurs aux prévisions pour le trimestre ne signifient pas nécessairement que les gens ferment leur portefeuille. La société est une marque à la hausse dans son segment, de manière semblable à ce que Lululemon représente dans le segment des vêtements de loisirs. Les consommateurs ont donc la possibilité d’adapter leurs habitudes de consommation à une option plus économique – un café moins cher, autrement dit – avant de prendre la décision de cesser cet achat quotidien et de se faire un café à la maison. Il est probable que cela signifie également moins d’ajouts à marges élevées.

Apple, d’autre part, a vraiment surpris les gens avec ses bénéfices, et deux aspects ont retenu l’attention. Premièrement, la société a lancé le plus important rachat d’actions de l’histoire. On pourrait en déduire qu’elle ne voit pas beaucoup d’occasions d’investir dans la croissance ou qu’elle a confiance en son titre et estime qu’il est sous-évalué. À l’heure actuelle, je penche en faveur de la première option. Deuxièmement, la société a obtenu des résultats supérieurs aux attentes hors de la Chine. La situation est assez positive, car cela pourrait signifier que les consommateurs commencent à dépenser de nouveau, ce qui est un signe très optimiste non seulement pour la Chine, mais aussi pour l’ensemble de l’économie mondiale. C’est probablement pour cette raison que les bénéfices d’Apple ont fait grimper les marchés à la fin de la semaine dernière et que de nombreux secteurs ont participé à la remontée.

Conclusion : Bien que certaines marques aient affiché de faibles bénéfices, le succès d’Apple montre une fois de plus que ce n’est pas le moment de miser contre les marchés des titres de participation.

Devises

Au cours des dernières semaines, le yen japonais a connu des pics de volatilité qui semblent attribuables à la politique monétaire. La Banque du Japon a enfin suivi les autres banques centrales en relevant les taux d’intérêt au-dessus de la valeur plancher de zéro. Ce changement a naturellement entraîné une hausse de la valeur du yen, la hausse des taux ayant tendance à faire grimper la valeur de leurs devises sous-jacentes. Nous n’avons pas été surpris par le mouvement – il s’agissait plutôt d’une réaction décalée. Plus près de chez nous, il semble que la Fed sera la dernière à baisser son taux, après la Banque du Canada et la Banque centrale européenne, ce qui maintiendra le dollar américain ($ US) en position dominante pour le reste de l’année. Le dollar canadien ($ CA) devrait s’affaiblir sur une base relative, pourrait même reculer jusqu’à un minimum de 0,70 $, en raison de la plus grande probabilité que la baisse des taux se produise bientôt. Il a même chuté de 30 à 40 points de base lorsque les États-Unis ont publié de solides données sur l’emploi. Cependant, il est peu probable que le huard passe sous les 0,70 $, car il y a souvent eu un obstacle mental à s’approcher des 0,60 $. En Europe, une reprise économique et des gains de productivité réels pourraient aider la paire EUR-USD à compenser les effets négatifs d’un calendrier de réduction des taux plus ambitieux.

Conclusion : La Fed sera probablement la dernière à baisser ses taux, et c’est pourquoi nous nous attendons à ce que le dollar américain continue de dominer.

Positionnement

Pour obtenir une ventilation détaillée du positionnement de notre portefeuille, consultez le dernier rapport de BMO Gestion mondiale d’actifs, intitulé Encore un sursis : l’atterrissage en douceur se dérobe de nouveau.

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Perspectives

Commentaire
24 juin 2024
juin 2024

Président Powell : De vilaines obligations en fin de compte?

Quelle est la cause de l’écart entre les actions canadiennes et américaines? Quelle est la source de la récente volatilité des obligations, et persistera-t-elle jusqu’à la fin de 2024?
Banner image of vehicle shifter with stock market graphic overlay
Point de vue
21 juin 2024

Passez au point neutre : arguments pour une prudence optimiste

Les vents du changement soufflent. Début juin, la Banque de Le Canada (BdC) est devenu la première des grandes banques centrales du monde à abaisser les taux d’intérêt.
Steven Shepherd profile photo
Commentaire
19 juin 2024

Commentaire de juin sur les Portefeuilles FNB BMO : « Passage à une position neutre »

Même si nos perspectives à long terme pour les actions demeurent positives, à notre avis, un certain nombre de facteurs favorables à court terme se matérialisent.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
17 juin 2024
juin 2024

Compter sur des baisses de taux de 24 carats

Quelle est l’incidence des prévisions de taux d’intérêt de la Fed sur les attentes du marché? Les prix de l’or ont-ils atteint leur plafond?
Commentaire
17 juin 2024

Combler « l’écart lié aux placements non traditionnels »

Autrefois, les investisseurs individuels qualifiés n’avaient pas accès à ce type de placements non traditionnels.
Commentaire
17 juin 2024

La solution permanente

Les marchés privés peuvent augmenter les rendements et diversifier le risque en délaissant les placements publics.

Attestation du site Web

Vous accédez maintenant au site Web pour conseillers de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Lisez nos modalités.

Cliquez ici pour communiquer avec nous.

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les opinions exprimées peuvent changer sans préavis. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.