CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Miser sur une remontée en novembre

Du 6 au 10 novembre 2023

CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Miser sur une remontée en novembre

Du 6 au 10 novembre 2023

Commentaire

Récapitulation du marché

  • Les marchés boursiers se sont redressés cette semaine en même temps que les taux obligataires reculaient fortement. L’indice S&P 500 a progressé de 5,9 %, principalement grâce aux banques et à la consommation discrétionnaire.
  • La Réserve fédérale a laissé les taux d’intérêt inchangés, comme un peu tout le monde s’y attendait, et les marchés ont continué de croire qu’elle en a fini avec le resserrement de sa politique.
  • Dans l’intervalle, le rapport sur l’emploi d’octobre est arrivé au bon moment, avec une hausse de 150 000 emplois, une augmentation du taux de chômage (un peu plus de capacités excédentaires est utile à ce stade-ci) et une croissance des salaires plus lente. La dégringolade punitive du marché des obligations du Trésor s’est opérée en un instant avec une baisse de près de 50 pdb des taux de rendement à 10 ans par rapport à leur niveau de 5 % à la mi-octobre, pour l’instant du moins.

La Fed

La semaine dernière, la Réserve fédérale américaine (la Fed) a choisi de maintenir ses taux d’intérêt au même niveau et de poursuivre une pause très attendue, qui a entraîné une remontée des marchés. Les commentaires du président de la Fed, Jerome Powell, ont été constructifs, parce que, même s’il a parlé des perspectives en employant un ton à la fois ferme et conciliant, il a été plus clair. D’abord et avant tout, M. Powell a souligné que les taux d’intérêt élevés avaient l’effet escompté sur l’économie. Ainsi, la Fed est moins préoccupée par la hausse de l’inflation que par le rythme de sa diminution. Lors de sa réunion, au lieu de rationaliser les raisons pour lesquelles elle devrait s’arrêter, elle n’a pas demandé pourquoi elle devrait augmenter davantage ses taux, une nuance qui semble laisser entendre qu’elle en a assez fait pour justifier qu’il n’y ait plus de hausses de taux. Selon notre analyse, M. Powell est prêt à renoncer aux hausses de taux s’il y a un consensus plus large que les taux resteront élevés plus longtemps, ce qui veut dire qu’il est possible d’éviter d’autres hausses si les marchés comprennent qu’il n’y aura pas de baisses des taux dans un proche avenir. Les marchés boursiers ont bien réagi à cette nouvelle, le taux des obligations du Trésor à 10 ans a chuté considérablement et le dollar américain est resté vigoureux.

Conclusion : Les marchés sont sur leur lancée après la dernière annonce de la Fed, qui pourrait préparer le terrain à une reprise au quatrième trimestre.

Main-d’œuvre

La semaine dernière, un accord historique a également été conclu entre les Travailleurs unis de l’automobile (TUA) et les trois grands constructeurs automobiles de Detroit : Ford, General Motors et Stellantis (qui possède les marques Dodge et Chrysler). De toute évidence, chaque fois qu’un conflit de travail prend fin, c’est une bonne nouvelle. Pour les constructeurs automobiles, cela signifie que leurs coûts ont augmenté, mais, sur une note positive, ils ont été en mesure d’éviter les perturbations de l’offre grâce aux stocks accumulés et ils sont maintenant en mesure d’aller de l’avant avec un accord. Il s’agit d’un règlement important – nous étions préoccupés par la possibilité d’une série de grèves dans des secteurs qui tiendraient essentiellement l’économie américaine en otage. Heureusement, cela ne s’est jamais concrétisé. D’autres grèves se poursuivent dans le secteur de l’automobile et d’autres secteurs, mais celle-ci était la plus importante et, à notre avis, les autres secteurs ne présentent pas le même potentiel de perturbation économique.

Conclusion : Une fois la grève des TUA résolue, des conséquences économiques potentiellement graves dans l’ensemble des secteurs ont probablement été évitées.

Marchés émergents

Quelles sont les perspectives des marchés émergents? Examinons de plus près quelques-unes des principales économies. Pour commencer, le Mexique est une économie qui a profité des problèmes en Chine, puisque les États-Unis et le Canada se sont tournés vers lui comme solution de rechange. Cela signifie toutefois que le Mexique est maintenant lié à son voisin du Nord, ce qui signifie qu’il pourrait être touché par une récession aux États-Unis. L’Inde est une autre économie qui a profité des changements dans les chaînes d’approvisionnement, et on peut s’attendre à ce que sa population et sa richesse continuent de croître. À l’inverse, la Chine est une économie de statut précaire, en raison des risques géopolitiques, des difficultés de la chaîne d’approvisionnement et de l’incapacité à se remettre de la COVID-19, comme d’autres économies, ce qui contribue au pessimisme des investisseurs. La principale préoccupation est le secteur immobilier, qui a miné la confiance des consommateurs. Le gouvernement n’est pas intervenu dans la crise autant que les gouvernements occidentaux l’auraient probablement fait, et cela constitue un véritable facteur de différenciation en ce qui a trait à l’affaiblissement de la demande des consommateurs et au ralentissement de la croissance à court terme. Enfin, le Japon est l’exception : il n’a pas suivi le mouvement des banques centrales et il ne ressent pas le besoin de s’inspirer du plan de match de qui que ce soit. Nous nous attendons à ce que cette approche soit maintenue, mais il vaut la peine de la surveiller. C’est pourquoi nous avons réduit notre exposition aux marchés émergents à une sous-pondération.

Conclusion : Compte tenu de la situation actuelle de la Chine en particulier, nous sommes un peu moins optimistes à l’égard des marchés émergents qu’au cours des derniers mois.

Positionnement

Lors de notre dernière réunion mensuelle, une discussion importante a porté sur la possibilité d’une remontée à l’approche de la période des Fêtes, après les replis des marchés en septembre et en octobre. Notre réponse est oui, elle est fort probable, et c’est pourquoi nous avons décidé de surpondérer les actions. Nous pensons également que le moment est bien choisi pour revenir à l’indice général S&P 500 par rapport à un indice équipondéré, car nous pensons que les titres technologiques ont de nouveau de la marge de manœuvre. Comme toujours, nous continuerons d’examiner les occasions et de nous repositionner au besoin.

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Perspectives

Banner image of vehicle shifter with stock market graphic overlay
Point de vue
21 juin 2024

Passez au point neutre : arguments pour une prudence optimiste

Les vents du changement soufflent. Début juin, la Banque de Le Canada (BdC) est devenu la première des grandes banques centrales du monde à abaisser les taux d’intérêt.
Steven Shepherd profile photo
Commentaire
19 juin 2024

Commentaire de juin sur les Portefeuilles FNB BMO : « Passage à une position neutre »

Même si nos perspectives à long terme pour les actions demeurent positives, à notre avis, un certain nombre de facteurs favorables à court terme se matérialisent.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
17 juin 2024
juin 2024

Compter sur des baisses de taux de 24 carats

Quelle est l’incidence des prévisions de taux d’intérêt de la Fed sur les attentes du marché? Les prix de l’or ont-ils atteint leur plafond?
Commentaire
17 juin 2024

Combler « l’écart lié aux placements non traditionnels »

Autrefois, les investisseurs individuels qualifiés n’avaient pas accès à ce type de placements non traditionnels.
Commentaire
17 juin 2024

La solution permanente

Les marchés privés peuvent augmenter les rendements et diversifier le risque en délaissant les placements publics.
Commentaire
17 juin 2024

Présentation d’Altitude

Notre objectif fondamental est de démystifier les placements non traditionnels.

Attestation du site Web

Vous accédez maintenant au site Web pour conseillers de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Lisez nos modalités.

Cliquez ici pour communiquer avec nous.

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les opinions exprimées peuvent changer sans préavis. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.