CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Une semaine inhabituelle : Jackson Hole et bénéfices des banques au troisième trimestre

Du septembre 5 au 8, 2023

CETTE SEMAINE AVEC SADIQ

Une semaine inhabituelle : Jackson Hole et bénéfices des banques au troisième trimestre

Du septembre 5 au 8, 2023

Commentaire

Récapitulation du marché

  • Les marchés boursiers ont profité d’une semaine fructueuse pour passer au nouveau mois. Ces gains généralisés ont été soutenus par les données qui laissent entrevoir un ralentissement de la main-d’œuvre. Par conséquent, il s’agit d’une raison de plus pour que la Fed maintienne le statu quo.
  • L’indice S&P/TSX a mené le bal des gains hebdomadaires, soutenu par une hausse de 11 % des titres technologiques, ce qui a porté le bond de ce secteur à plus de 50 % depuis le début de l’année.
  • Une hausse plus modeste de 4 % des titres technologiques et énergétiques a également fait grimper l’indice S&P 500 de 2,5 % au cours de la semaine, tandis que la consommation courante et les services publics ont perdu du terrain dans cet indice.

Jackson Hole

Contrairement aux rencontres précédentes, le dernier symposium de Jackson Hole a été remarquable en ce sens que peu d’information susceptible de faire bouger les marchés a été divulguée. Cependant, ce qui a été clairement établi, c’est que l’inflation est descendue à un niveau plus acceptable, mais pas à un niveau où la Réserve fédérale américaine (la Fed) peut officiellement la considérer comme maîtrisée puisqu’elle se dit toujours prête à relever les taux d’intérêt si c’est ce que lui suggèrent les données. Cela donne aux marchés un peu plus de précisions sur le fait que, selon la Fed, le travail n’est pas tout à fait terminé. Non seulement nous pourrions assister à d’autres hausses de taux, mais aussi il est probable que les taux devront rester plus élevés plus longtemps pour permettre à l’économie de commencer à ralentir et aux hausses précédentes de produire leurs effets. La question est maintenant de savoir pendant combien de temps les marchés y croiront. L’histoire montre que le marché oublie rapidement ce que disent les banques centrales et qu’il adopte sa propre thèse. Mais cela nous rappelle que les investisseurs ne devraient pas s’attendre à des baisses de taux de sitôt. À notre avis, la Fed ne veut pas d’une récession; elle vise plutôt un atterrissage en douceur où l’économie et le marché de l’emploi s’affaiblissent juste assez pour empêcher une nouvelle flambée de l’inflation.

Conclusion : Il est ressorti du symposium de Jackson Hole que, même si la Fed fait une pause à sa prochaine réunion, cela ne signifie pas nécessairement qu’elle en a fini avec les hausses de taux d’intérêt.

Banques

Les six grandes banques canadiennes ont publié leurs rapports sur les bénéfices du troisième trimestre, et, ce qui est clair, c’est que les provisions pour pertes sur prêts sont généralement plus élevées. Cela nous indique que le consommateur s’affaiblit, que les hausses de taux d’intérêt ont eu un impact et que les banques se préparent à faire face à plus de faillites et de défauts de paiement. Dans l’ensemble, les résultats ont été contrastés et la croissance économique a ralenti. Cela dit, les données fondamentales à long terme des grandes banques canadiennes demeurent solides : bilan sain, bonne vision à long terme et dividendes intéressants. Il y a encore un nuage au-dessus des services financiers, et les investisseurs devraient être conscients des nuances entre les différentes banques, mais nous croyons que les dommages les plus importants sont généralement derrière nous. C’est la même chose pour les banques américaines. Des sociétés comme Citigroup, Bank of America et JPMorgan Chase se négocient toutes à la baisse par rapport à l’indice S&P 500, ce qui ne s’est pas produit depuis un certain temps. Au cours des 50 dernières années, il a été très rare de voir une reprise prolongée du marché boursier exclure les services bancaires, de sorte que nous nous attendons à un certain rattrapage en raison de ce décalage des valorisations, mais vous devez être patient. En général, nous pensons qu’il est sage de considérer les services bancaires comme une opération à long terme et de ne pas essayer d’être trop tactique.

Conclusion : Cela ne se produira peut-être pas immédiatement, mais, à long terme, nous nous attendons à ce que les grandes banques au Canada et aux États-Unis surpassent l’ensemble du marché.

Pétrole

La grande histoire dans le secteur de l’énergie est que la demande de pétrole demeure élevée alors que l’offre est encore limitée – c’est cet écart qui fait que les prix du pétrole brut restent élevés. Le fait que les risques de récession continuent d’être repoussés et que l’inflation continue de dépasser le seuil de 2 % a également été favorable. Nous croyons que la fourchette actuelle de 80 $ à 90 $ le baril représente une juste valeur et que les actions du secteur de l’énergie peuvent encore progresser. La question que nous nous posons est de savoir comment nous voulons jouer. Est-ce en élargissant l’exposition au secteur? Ou en utilisant des stratégies d’options d’achat couvertes? Ou devons-nous ajouter un volet de vente des écarts sur options de vente afin de pouvoir acheter des titres du secteur de l’énergie en cas de repli, mais nous faire payer si la situation ne change pas? Nous avons pris une excellente décision dans le secteur de l’énergie il y a environ un an et demi, en ouvrant et en fermant une position au moment opportun. Nous revoyons maintenant les occasions potentielles dans le secteur, et il est très probable que notre exposition ne se limitera pas à une position acheteur : s’il est possible d’obtenir une prime de 3 % à 5 % en vendant une option mensuelle, c’est une bonne chose, même si l’action ne fait pas grand-chose.

Conclusion : Étant donné que les prix du pétrole sont soutenus par une forte demande, une offre limitée et la conjoncture économique générale, les occasions potentielles dans le secteur de l’énergie méritent d’être examinées.

Positionnement

Il ne fait aucun doute que ce marché a été extrêmement résilient. Même si nous avons assisté à un certain repli en août, comme nous l’avions prévu, nous observons déjà un redressement de certaines de ces baisses, et les bénéfices ont été de bons à excellents malgré la négativité persistante des services financiers et du commerce de détail. À notre avis, ce n’est pas encore une situation où les investisseurs devraient être trop prudents. Il existe des moyens d’intégrer une certaine protection dans un portefeuille sans être trop prudent – par exemple, en passant de la consommation discrétionnaire à la consommation courante, en augmentant la duration à mesure que le cycle de hausse des taux tire à sa fin ou en détenant de l’or. Nous nous attendons à ce que septembre soit un peu mouvementé pour les marchés, et il vaut certainement la peine de garder cela à l’esprit. Mais vous ne voulez pas rater les occasions qui pourraient se présenter, comme en août, lorsque le Nasdaq a reculé. Un peu de prudence est très important, et c’est ainsi que nous nous positionnons actuellement.

 

Pour obtenir une ventilation détaillée du positionnement de notre portefeuille, consultez le dernier rapport de BMO Gestion mondiale d’actifs, intitulé Les prix baissent pendant un été caniculaire : Quelles sont les prochaines étapes?

 

Les opinions du chef des placements, Sadiq S. Adatia, influencent directement les portefeuilles de FNB BMO.

Avis :

Les opinions exprimées par le directeur de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation ni une offre relative à l’achat ou à la vente de titres, et ils ne doivent pas non plus être considérés comme des conseils de placement. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc. exercent leurs activités.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent tous comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MC/MD Marque de commerce/marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Perspectives

Banner image of vehicle shifter with stock market graphic overlay
Point de vue
21 juin 2024

Passez au point neutre : arguments pour une prudence optimiste

Les vents du changement soufflent. Début juin, la Banque de Le Canada (BdC) est devenu la première des grandes banques centrales du monde à abaisser les taux d’intérêt.
Steven Shepherd profile photo
Commentaire
19 juin 2024

Commentaire de juin sur les Portefeuilles FNB BMO : « Passage à une position neutre »

Même si nos perspectives à long terme pour les actions demeurent positives, à notre avis, un certain nombre de facteurs favorables à court terme se matérialisent.
Sadiq Adatia
Sadiq Adatia
Commentaire
17 juin 2024
juin 2024

Compter sur des baisses de taux de 24 carats

Quelle est l’incidence des prévisions de taux d’intérêt de la Fed sur les attentes du marché? Les prix de l’or ont-ils atteint leur plafond?
Commentaire
17 juin 2024

Combler « l’écart lié aux placements non traditionnels »

Autrefois, les investisseurs individuels qualifiés n’avaient pas accès à ce type de placements non traditionnels.
Commentaire
17 juin 2024

La solution permanente

Les marchés privés peuvent augmenter les rendements et diversifier le risque en délaissant les placements publics.
Commentaire
17 juin 2024

Présentation d’Altitude

Notre objectif fondamental est de démystifier les placements non traditionnels.

Attestation du site Web

Vous accédez maintenant au site Web pour conseillers de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Lisez nos modalités.

Cliquez ici pour communiquer avec nous.

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les opinions exprimées peuvent changer sans préavis. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.